Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le programme triennal d’immobilisation de Louiseville est de 6 654 000 $ en 2021.
Le programme triennal d’immobilisation de Louiseville est de 6 654 000 $ en 2021.

Cinq millions $ pour le complexe multifonctionnel à Louiseville

Martin Lafrenière
Martin Lafrenière
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Louiseville — Le complexe multifonctionnel que désire réaliser Louiseville en 2023 est maintenant évalué à cinq millions de dollars.

Ce projet est inscrit au programme triennal d’immobilisations 2021, 2022 et 2023. L’idée d’une salle communautaire et d’un local pour la bibliothèque municipale Jean-Paul-Plante était au préalable évaluée entre un et deux millions de dollars.

«Quand on lance un projet, c’est très estimatif. Quand M. Deshaies (Yvon, le maire de Louiseville) en a parlé, le projet était mal défini. On a maintenant une meilleure idée des fonctionnalités incluses dans le complexe», déclare le directeur général de la Ville de Louiseville, Yvon Douville.

Au nombre des fonctionnalités figurent une bibliothèque nouveau genre et l’ajout d’une salle de spectacle, indique M. Douville.

«On veut une bibliothèque rehaussée. On va sortir du modèle traditionnel. On veut que ça devienne un milieu de vie avec des espaces pour les jeunes. Ça amène des coûts supplémentaires. On arrive avec un projet bonifié et ça comprend une salle de spectacle qui sera quelque chose de bien et qui fera qu’on va être fier de notre ville.»

«Au début, on parlait d’une salle communautaire, rappelle le maire, Yvon Deshaies. Tant qu’à faire, on aura une bibliothèque qui sera un milieu de vie. On aimerait faire ça. Et il y a un mois, on s’est dit : «Pourquoi pas une salle de spectacle?» C’est un projet pour les 50 ans à venir.»

Yvon Deshaies reconnaît avoir fait le saut en apprenant l’évaluation de cinq millions de dollars. La Ville devra recevoir l’appui financier des gouvernements supérieurs pour avoir ce complexe.

Selon M. Deshaies, il y a des possibilités d’obtenir de l’aide. Louiseville souhaite que les subventions couvrent 66 % des coûts.

Plus de 6,6 millions $

En 2021, le programme d’immobilisations s’élève à 6 654 000 $. Quelque deux millions de dollars sont alloués à la réfection des infrastructures de la rue de l’Érable et 1 930 000 $ sont réservés pour la réfection du réseau d’égout et de la route de la rue Édouard et d’une partie de la rue Saint-Paul. Les infrastructures de la 3e Avenue seront également rénovées moyennant 1 205 000 $.

Louiseville va investir 275 000 $ dans l’installation de compteurs d’eau sur son territoire en 2021. Ce projet est la suite d’une demande du gouvernement du Québec pour connaître la réelle consommation d’eau.

Longtemps inscrit au programme d’immobilisations, le boulodrome en est absent en 2021. La Ville a pris un engagement avec le club de pétanque pour lui verser le terrain de l’ancienne installation et une subvention de 25 000 $. Mais le projet d’un boulodrome est mené par ce regroupement sans but lucratif.