Keven Lapierre vient d’être condamné à cinq ans de pénitencier pour une autre série de crimes commis entre juin et septembre 2018.
Keven Lapierre vient d’être condamné à cinq ans de pénitencier pour une autre série de crimes commis entre juin et septembre 2018.

Cinq ans de prison pour le récidiviste Keven Lapierre

Nancy Massicotte
Nancy Massicotte
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Un récidiviste en matière de vols, Keven Lapierre, vient d’être condamné à cinq ans de pénitencier pour une autre série de crimes commis entre juin et septembre 2018 dans plusieurs régions du Québec dont la Mauricie.

En tenant compte cependant de sa période de détention préventive depuis son arrestation en septembre 2018, il lui reste trois ans à purger. Cette sentence, entérinée vendredi par le juge Jacques Lacoursière, est issue d’une suggestion commune formulée par les avocates au dossier, soit Me Julie Forget à la Couronne et Me Sarah Brouillette à la défense.

Elle tient compte du nombre de dossiers et de son lourd passé judiciaire. Lapierre a déjà été condamné en 2016 à une peine de 43 mois de prison pour une série de vols commis à Louiseville. Le juge a admis que la peine infligée aurait pu être plus sévère et même se situer à six ou sept ans de prison comme l’avait souligné Me Forget mais dans les circonstances, il croit qu’elle est raisonnable.

En effet, Keven Lapierre a plaidé coupable à l’ensemble des quelque 40 accusations portées contre lui, ce qui a permis d’éviter un long procès compte tenu de l’ampleur de la preuve et du fait que les délits ont été commis dans plusieurs régions du Québec.

Entre juin et septembre 2018, peu de temps après sa sortie de prison, il s’était livré à des vols de véhicules dont celui de son ex-employeur, à des vols dans des véhicules (argent, chèques, cartes de crédit et de débit), à des vols d’essence, à des fraudes et utilisation frauduleuse de cartes de crédit et de cartes d’essence volées. Il avait aussi commis des bris de probation et des bris de conditions, avait fourni une fausse identité aux policiers, s’était livré à des voies de fait contre l’un d’eux en le mordant aux doigts et avait eu en sa possession des outils de cambriolage et des méthamphétamines. Les délits avaient été commis à Québec, en Beauce, à Thetford Mines et en Mauricie. C’est à Trois-Rivières qu’il avait d’ailleurs été intercepté le 18 septembre 2018.

La peine de 43 mois, imposée en 2016, faisait suite à 37 vols simples commis principalement dans des véhicules, trois introductions par effraction dans des résidences privées, sept autres dans des commerces et des cabanons, à deux vols de véhicules tout terrain, trois vols de voitures et des bris de probation. Les crimes avaient tous été commis entre le 4 octobre 2014 et le 12 janvier 2015. Lorsque les vols avaient été perpétrés, Lapierre venait encore une fois de sortir de prison pour des crimes de même nature.