Jean-Guy Dubois, maire de Bécancour.

Chiens dangereux: Bécancour clarifie sa réglementation

Bécancour — La Ville de Bécancour a tenu à rectifier une information partagée dans une lettre du Carrefour des lecteurs publiée mardi. Il est mentionné dans cette publication que les chiens considérés dangereux, comme ceux de la race pitbull, sont interdits à la Ville de Bécancour. Cependant, depuis juillet dernier, cette réglementation a été modifiée.

Dans la lettre écrite par une résidente de Bécancour, cette dernière explique qu’un employé de la SPA Mauricie lui aurait mentionné qu’elle ne pouvait adopter Capitaine, un pitbull croisé husky, en raison de la réglementation en vigueur à Bécancour. Du côté de la Ville, on estime que cet employé a probablement tenu pour acquis que l’ancienne réglementation, qui interdisait effectivement les chiens de type pitbull, était toujours en pratique. «Je constate qu’il y a peut-être des vérifications qui n’ont pas été faites», commente Luc Desmarais, directeur du Service de sécurité incendie de Bécancour.

L’harmonisation de la réglementation sur les animaux dans les 12 municipalités de la MRC Bécancour a eu comme effet de ne plus viser les races d’animaux en particulier, mais plutôt d’interdire les animaux qui ont des comportements problématiques.

Le nouveau règlement, qui est inscrit sur le site Web de la Ville de Bécancour, stipule que «tout chien qui aboie, hurle, mord ou trouble la paix, le repos et la sécurité» est interdit. «Il est question de nuisance et de négligence lorsque les chiens ne sont pas attachés», explique Jean-Guy Dubois, maire de Bécancour.

La Ville de Bécancour devrait tenter d’entrer en contact prochainement avec l’auteure de la lettre afin de l’informer de la nouvelle réglementation.