La majorité des chantiers routiers demeurent en activité pendant le congé de la construction.

Chantiers routiers: amendes sont salées pour les contrevenants

Des centaines de milliers de Québécois ont pris la route des vacances, alors qu'a débuté le congé de la construction, et le ministère des Transports lance un appel à la prudence, soulignant que la majorité des chantiers routiers demeurent en activité.
Le ministère presse les usagers de la route de « lever le pied et d'ouvrir l'oeil », dans les zones où des travaux sont en cours.
Une signalisation de couleur orange prévient de la présence d'entraves à la circulation et donne les indications nécessaires. Ces dernières doivent être suivies, même en l'absence de travailleurs, puisque les conditions de la circulation sont modifiées et présentent des caractéristiques inhabituelles.
La présence policière a d'ailleurs été accrue sur certains chantiers routiers. De plus, des radars photo mobiles seront utilisés pour détecter les excès de vitesse.
Les amendes auxquelles s'exposent les contrevenants sont salées : 110 $ pour un excès de vitesse de 20 km/h, 210 $ pour un excès de 30 km/h, et 390 $ pour un excès de 45 km/h.