Des travaux majeurs se dérouleront sur le viaduc du boulevard Thibeau à compter du 18 juin jusqu’au 15 octobre.

Chantier majeur sur le boulevard Thibeau

TROIS-RIVIÈRES — Les 37 000 automobilistes qui empruntent chaque jour le viaduc du boulevard Thibeau, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine au-dessus de l’autoroute 40, devront s’armer de patience jusqu’à l’automne, alors que s’amorcera bientôt un important chantier permettant la réfection de ce pont d’étagement. Un chantier qui aura d’importantes répercussions sur le flot de circulation, prévoit le ministère des Transports.

Les travaux qui doivent débuter le 18 juin prochain devraient durer pour au moins 16 semaines, soit jusqu’au 15 octobre, explique Jean Lamarche, responsable des communications pour le ministère des Transports. «Pour nous, c’est considéré comme un chantier majeur, spécialement lorsque ça vient complexifier la gestion de la circulation. Ce pont d’étagement accueille quotidiennement 37 000 véhicules. À titre comparatif, le pont Laviolette en reçoit 39 000 chaque jour. C’est un axe routier très important. Mais nous n’avons pas le choix de procéder à ces travaux», indique M. Lamarche.

Ainsi, le ministère doit refaire le dessous de la dalle et des poutres, reconstruire les côtés extérieurs du viaduc, remplacer les lampadaires, remplacer les dispositifs de retenue, reconfigurer la bande médiane et finalement refaire le dessus de la dalle 

et l’asphaltage, une ultime opération qui devrait achever le chantier à l’automne. 

Les travaux entraîneront la fermeture d’une voie sur deux dans chaque direction sur le viaduc. Il est donc à prévoir qu’à l’approche du pont d’étagement, tant en direction nord que sud, se forme un entonnoir, causant un important ralentissement de la circulation surtout aux heures de pointe, note Jean Lamarche. Par ailleurs, la bretelle d’accès à l’autoroute 40 sur le boulevard Thibeau sud pour accéder à l’autoroute en direction de Québec sera complètement fermée durant toute la durée des travaux. Les automobilistes qui avaient l’habitude d’accéder à l’autoroute par cette bretelle devront se rabattre sur les bretelles d’accès du chemin du Passage, ou encore du boulevard des Prairies.

De plus, il y aura fermeture ponctuelle d’une voie sur deux de l’autoroute 40 à la hauteur du pont d’étagement, cette fois de nuit, à quelques reprises durant les travaux. Ces fermetures devraient survenir entre 21 h et 6 h du matin, en dehors des heures de pointe.

Durant toute la durée des travaux, des signaleurs ont été prévus durant les heures de pointe, spécialement près des rues du Parc et Berlinguet pour aider à diriger le trafic, explique Jean Lamarche. Toutefois, comme il n’y aura aucune fermeture complète, aucun détour n’a été prévu, ce qui n’empêche pas le ministère d’encourager les automobilistes à prendre un autre chemin autant que possible. «On recommande aux gens de se trouver des parcours alternatifs lorsque cela est possible, tant pour alléger la gestion du trafic que pour leur faire sauver du temps», mentionne M. Lamarche.

En outre, plusieurs contacts ont été effectués avec la Ville de Trois-Rivières, la Commission scolaire du Chemin-du-Roy ainsi que de grandes entreprises du secteur comme Marmen afin de les tenir informées de la situation. «Nous avons également mis en place une chaîne de communication par courriel et téléphone des différents commerçants du secteur, compris entre la rue Saint-Émile et le boulevard des Prairies, afin de les tenir informés du déroulement des travaux», constate M. Lamarche. 

Les travaux qui totaliseront un investissement de 1,7 M$ seront réalisés par la firme 

Maurécon, et la surveillance de chantier sera l’affaire de la compagnie Stantec.