C’est un départ pour Opération Nez rouge ce vendredi.

C’est parti pour Nez rouge!

TROIS-RIVIÈRES — La musique de Noël a déjà commencé à se faire entendre, les décorations apparaissent peu à peu, mais le véritable coup d’envoi du temps des Fêtes est sans nul doute le début d’Opération Nez rouge. Et ce sera chose faite, vendredi, avec une première soirée de raccompagnement dans la région.

En effet, tant vendredi que samedi, le service sera offert à Trois-Rivières, Louiseville, Nicolet-Bécancour, Shawinigan et ses environs ainsi que dans le secteur Mékinac.

C’est un départ en fait dans une centaine de communautés au Canada. «On est très fébrile. On a bien hâte de commencer cette campagne. On est prêt!», lance Danielle Vien , directrice communications et marketing pour Opération Nez rouge.

Nez rouge en est à sa 36e campagne et sa popularité ne se dément pas. «Le taux de notoriété d’Opération Nez rouge auprès de la population québécoise est autour de 99 %. Les gens sont toujours aussi contents de voir apparaître Nez rouge, ils sont contents de participer aussi. On fait vraiment partie de la tradition du temps des Fêtes», souligne Mme Vien.

Évidemment, chaque année, le nerf de la guerre est le recrutement de bénévoles. «Ça va très bien pour l’instant, mais c’est certain qu’on a toujours besoin de bénévoles», note la porte-parole. Les gens intéressés à prendre part à une ou plusieurs soirées de raccompagnement peuvent notamment s’inscrire sur le site de l’organisme à operationnezrouge.com ainsi que sur l’application mobile. On y trouve aussi plein d’informations comme les dates des soirées couvertes par les différentes équipes de Nez rouge.

«On invite beaucoup, cette année, les organisations, les entreprises à se mobiliser, à mobiliser les employés aussi pour faire des soirées de raccompagnement, raconte Mme Vien. On voit ça de plus en plus dans nos différentes organisations partout au Québec, et ça fait de belles histoires à raconter le lendemain autour de la machine à café.»