Jade Dorlet-Lefebvre et Noémie Vitullo promettent de «fêter tout ça quand ça sera fini».
Jade Dorlet-Lefebvre et Noémie Vitullo promettent de «fêter tout ça quand ça sera fini».

Cérémonie de fin d'études en plein air, au Collège Notre-Dame-de-l'Assomption

NICOLET — À l'instar d'autres établissements d'enseignement secondaire de la région, le Collège Notre-Dame-de-l’Assomption, à Nicolet, avait convié ses finissants à une remise protocolaire et revisitée d’attestations de fin d'études, dimanche après-midi.

Une cérémonie «historique», tenue pour la première fois en plein air – et sous un soleil de plomb – a semblé faire le bonheur des étudiants. Pour marquer le coup, un panneau numérique avait notamment été réservé en bordure de l’autoroute 55, avant le pont Laviolette, affichant en alternance les finissants de la cohorte 2020. 

Dans son allocution, la directrice générale de l'établissement, Milène Proulx, a salué «ses héros», et leur a souhaité de construire le monde dont ils rêvent, «et qui sait, peut-être trouver le vaccin». De leur côté, les deux étudiantes «présidentes de l'école», Jade Dorlet-Lefebvre et Noémie Vitullo, ont rendu hommage à leurs professeurs et leurs parents, les remerciant pour leur soutien. Elles ont aussi promis de «fêter tout ça quand ça sera fini».