Après plusieurs années d’attente, Tuyen Nguyen, entourée de sa fille Béatrice et de son mari Richard Vadeboncoeur, a finalement reçu sa citoyenneté canadienne, mercredi.

Cérémonie de citoyenneté: «J’attendais ce moment depuis longtemps»

Trois-Rivières — Après plusieurs mois, voire plusieurs années d’attente, c’était le moment tant attendu mercredi pour 70 nouveaux Canadiens de la région en provenance de 26 pays à travers le monde de prononcer leur serment de citoyenneté canadienne à Trois-Rivières.

La fierté et les sourires étaient d’ailleurs nombreux mercredi, dans les locaux du NCSM Radisson de Trois-Rivières, alors que pour la majorité d’entre eux, cette étape est l’achèvement de plusieurs années d’adaptation dans leur nouveau pays d’adoption et le commencement d’une nouvelle vie en tant que citoyens canadiens. 

Que ce soit pour des raisons économiques ou pour se retrouver en famille, les raisons étaient diverses pour les 70 nouveaux Canadiens qui ne cachaient évidemment pas leur fierté de devenir officiellement citoyens canadiens.

Pour Tuyen Nguyen, une Vietnamienne d’origine, ce moment tant attendu depuis 2012 lui permettra de voyager plus facilement avec son mari québécois et, qui sait, lui donner l’opportunité de se partir en affaires.

«J’attendais ce moment depuis longtemps, car ce sera plus facile pour moi de voyager avec mon mari et de partir en affaires. C’est merveilleux, car c’est moi qui vais bénéficier le plus de ma citoyenneté finalement», soutient-elle.

Toute cette histoire a commencé en 2004 pour Tuyen Nguyen, alors qu’elle a rencontré celui qui allait devenir son futur mari, alors en voyage au Vietnam dans le cadre de son travail. Après plusieurs années d’échange par le biais d’Internet, le couple s’est finalement marié en 2011. 

C’est d’ailleurs à ce moment que Tuyen a fait le choix de venir habiter avec son mari à Saint-Étienne-des-Grès, en Maurcie. De cette union est née leur fille Béatrice, maintenant âgée de 18 mois.

«On dirait que c’est le destin qui m’a fait venir ici, car je n’aurais pas choisi de venir au Québec si ce n’était pas de mon mari. Mais depuis que je suis ici, je trouve que les gens sont très gentils. C’est encore plus parfait, car j’ai choisi un pays où le système politique me convient. Le Canada pour moi c’est maintenant le pays numéro un», précise-t-elle, dans un français plus qu’acceptable pour une dame qui ne parlait aucunement français à son arrivée au Québec.

Après des célébrations de courte durée, la famille Nguyen-Vadeboncoeur se prépare déjà pour leur voyage d’un mois afin d’aller visiter la famille de Tuyen, au Vietnam. Pour la suite des choses, Mme Nguyen voit grand, elle qui souhaite saisir les opportunités d’affaires touchant les importations et les importations entre le Canada et le Vietnam.

Une 3e cérémonie en un an à Trois-Rivières

Dans le cadre des activités visant à souligner le 150e anniversaire du Canada, ce sont trois cérémonies de citoyenneté canadienne qui se sont déroulées en Mauricie au cours de la dernière année.

Pour le député fédéral de Trois-Rivières, Robert Aubin, c’est avec fierté qu’il a accueilli les 70 nouveaux Canadiens, mercredi, en Mauricie.

«Aujourd’hui j’ai vu de nombreux immigrants en provenance du Maroc, de la Tunisie, du Cameroun, de l’Amérique du Sud et de l’Europe. Ce sont des gens qui finissent un immense parcours et qui sont déjà intégrés dans le tissu économique de la région. Désormais, l’immigration prend plusieurs visages. Les statistiques démontrent d’ailleurs que 60 % d’entre eux sont des immigrants économiques qui viennent au Canada puisqu’ils ont une spécialité ou une formation professionnelle qui est en demande dans notre pays», soutient-il.