La plupart des patinoires extérieures de Trois-Rivières sont demeurées fermées samedi.

Centres et festivités adaptent leur programme en raison de la météo

TROIS-RIVIÈRES — Au lendemain de l’épisode de pluie verglaçante qui a touché la région, de nombreuses activités extérieures étaient toujours non disponibles, samedi. Plusieurs événements et centres d’activités ont toutefois composé avec l’humeur changeante de Dame nature et offrent malgré tout des occasions de se distraire pendant la période des Fêtes.

En raison du verglas, les sentiers qui traversent le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap et qui permettent de profiter du festival Noël en lumière se sont transformés en patinoire, vendredi. Un problème majeur, sachant que la moitié des participants à cette activité annuelle sont des personnes âgées.

«Ça a nécessité beaucoup de travail et un suivi constant. Vendredi, on mettait du sable aux 15 minutes. Ça a permis de garder les sentiers ouverts. On avait aussi un gardien de sécurité et deux secouristes qui sont restés en tout temps sur les sentiers. Heureusement, aujourd’hui (samedi), ça s’est amélioré, ça fond», résume Marc-André Pelletier, coordonnateur aux événements et aux communications au Sanctuaire.

Plusieurs festivaliers se sont par ailleurs abstenus de se déplacer vendredi soir pour le spectacle d’Étienne Drapeau. M. Pelletier indique cependant que l’affluence était très bonne malgré tout. Il s’attendait également à ce que le groupe Lost Fingers attire près de 600 personnes, samedi soir.

L’équipe de Noël en lumière attend toutefois avec impatience la neige qui doit tomber au cours de la semaine à venir, puisque le tapis blanc qui caractérise habituellement la période des Fêtes a complètement fondu la semaine dernière pour laisser réapparaître le gazon.

«C’est sûr que ça va rendre ça plus enchanteur. Parce que pour le moment, on dirait que c’est plutôt ‘‘automne en lumière’’ que Noël en lumière», ironise M. Pelletier.

L’absence de neige a d’ailleurs forcé l’organisation du festival à reporter le début de plusieurs activités. C’est le cas de la zone familiale, qui devait compter une butte de neige pour permettre aux enfants de glisser.

Noël en lumière se poursuit jusqu’au 5 janvier. Plusieurs concerts d’orgue ont lieu chaque soir à la Basilique et il est possible d’admirer le Village de Noël au sous-sol de l’édifice.

Tournoi de hockey à Saint-Adelphe

À Trois-Rivières, toutes les patinoires extérieures de la Ville étaient toujours hors d’usage, samedi, à l’exception de la patinoire Bleu Blanc Bouge de la rue Jacques-de-Labadie. Celle du parc de l’île Saint-Quentin est fermée pour la saison hivernale 2019-2020.

Un tournoi de hockey a toutefois pu avoir lieu au centre multifonctionnel de Saint-Adelphe, qui dispose d’une patinoire couverte et d’une surfaceuse. Il s’agissait de la troisième édition de ce tournoi amical.

Un tournoi amical de hockey avait lieu samedi au centre multifonctionnel de Saint-Adelphe

«On fait ça depuis qu’il y a un toit au-dessus de la patinoire. Ça fait en sorte qu’on peut jouer aujourd’hui (samedi), même s’il fait quasiment cinq degrés. La glace est encore potable. On est chanceux: il y a quelques endroits où le soleil plombait à midi et où la glace était plus difficile à garder, mais quand même, on en a une», se réjouit Alexandre Delisle, coorganisateur du tournoi.

Des équipes formées de joueurs de la MRC de Mékinac, notamment de Saint-Adelphe, Saint-Tite et Lac-aux-Sables se sont affrontées lors de six matchs. Des vétérans de 45 ans et plus ainsi que des joueurs de hockey mineur ont également disputé une partie au cours de la journée.

«On a pas mal tous joué notre hockey mineur ici, ensemble, poursuit M. Delisle. C’est vraiment des joutes amicales qu’on dispute aujourd’hui, le but, c’est de s’amuser.»

Le tournoi est organisé par Alexandre Delisle, Anthony Trudel et Éric Magnan. La Municipalité de Saint-Adelphe y apporte sa contribution, de même que l’entreprise Marcel Guimond et fils, Divertissement Mékinac et le bar Le Reflet.

De la neige la semaine prochaine

Du côté du Parc régional de la rivière Gentilly, à Sainte-Marie-de-Blandford, les sentiers de raquette et de fatbike étaient également fermés en raison des mauvaises conditions météorologiques qui se sont succédé la semaine dernière. L’hébergement offert par le parc demeure toutefois disponible.

À Notre-Dame-du-Mont-Carmel, le verglas n’a heureusement pas ruiné les sentiers, qui sont demeurés ouverts toute la journée vendredi. Ils étaient toujours fonctionnels samedi.

Du côté du centre de ski Vallée du parc, 18 des 33 pistes de ski alpin sont ouvertes. Les pistes et pentes de glissade sur tubes, de raquette et de luge alpine sont toutefois fermées.

Au Parc national de la Mauricie, 52 des 80 km de sentiers de ski de fond étaient praticables samedi. Les conditions pour les sentiers 6 et 10 étaient bonnes, mais seulement passables pour les sentiers 3, 7, 8, 9 et 11, avec de la neige granulée et glacée. Les autres sentiers étaient fermés pour la journée.

Enfin, au Baluchon écovillégiature, tous les sentiers de ski de fond et de raquette étaient fermés samedi. C’est également le cas de la glissade sur tubes.

Sur le plan de la météo, Environnement Canada prévoit une journée ensoleillée, dimanche, avec un maximum de -1 degré. La neige devrait être de retour avant lundi soir, mais il devrait en tomber jusqu’à mercredi soir.