Centres de prélèvements: retour à la normal

Les activités sont de retour à la normale dans les centres de prélèvements de la Mauricie et du Centre-du-Québec. Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) a annoncé, lundi, que le bris informatique qui obligeait à ne traiter que les cas urgents est maintenant réglé.
Depuis le 5 juillet, les résultats des analyses en laboratoire n'arrivaient plus à être communiqués via les systèmes informatiques, ce qui obligeait à réduire au maximum les analyses effectuées. Les urgences, telles les analyses préopératoires et celles servant à l'ajustement de doses de médicaments, ont été maintenues. 
Certains patients qui s'étaient présentés dans les centres de prélèvements peu avant la panne informatique et dont les analyses n'étaient pas prioritaires, devront fournir de nouveaux échantillons puisque le délai maximal pour faire les analyses est dépassé. Ainsi, entre 1000 et 1500 patients devront de nouveau se présenter à un centre de prélèvements. Les personnes concernées seront contactées par le CIUSSS.
En temps normal, les 18 centres de prélèvements de la Mauricie et du Centre-du-Québec procèdent quotidiennement à environ de 2500 prélèvements.
Le ralentissement des derniers jours fait anticiper une affluence plus grande pour les prochains jours. Le CIUSSS exhorte la population à la patience puisque les délais pourraient être plus longs qu'à l'habituel.