Le Nouvelliste
Pierre Laliberté, directeur du Centre de formation professionnelle Bel-Avenir dans les locaux de l’école d’alimentation et d’hôtellerie.
Pierre Laliberté, directeur du Centre de formation professionnelle Bel-Avenir dans les locaux de l’école d’alimentation et d’hôtellerie.

Centres de formation professionnelle: les inscriptions en baisse

Marie-Eve Lafontaine
Marie-Eve Lafontaine
Le Nouvelliste
Trois-Rivières — Alors que la pénurie de main-d’œuvre constitue un problème criant dans la région, les inscriptions dans les centres professionnels sont en chute libre depuis quelques années. Conséquence: il y a moins de groupes ou certaines formations ne sont tout simplement plus offertes par manque de candidats.