Marc-André Godin, chef de service à la Direction de l’aménagement et du développement urbain, lors de la présentation.

Centre-ville de Trois-Rivières: les aménagements transitoires présentés

Trois-Rivières — Même si Trois-Rivières est recouverte d’un manteau blanc et le sera pour plusieurs semaines encore, une partie des aménagements transitoires qui verront le jour au printemps au centre-ville a été dévoilée, mercredi, lors d’un rassemblement qui s’est déroulé dans les locaux de l’Espace entrepreneurial d’innovation de Trois-Rivières.

Selon ce qu’il a été possible d’apprendre lors de cette rencontre à laquelle ont participé plusieurs intervenants du monde municipal ainsi que des gens d’affaires implantés au centre-ville, trois sites ayant des vocations distinctes mais complémentaires accueilleront ces aménagements. Alors que le Carré de la Fosse – qui a été inauguré l’été dernier – sera dorénavant principalement destiné aux familles et aux citoyens, la rue Badeaux servira de point de rencontre pour les entrepreneurs et les travailleurs du centre-ville alors que la rue Notre-Dame Centre sera la destination aménagée afin d’attirer les touristes et les visiteurs. L’inauguration de ces espaces se fera le 12 juin.

«Ce sont des espaces pour la population créés à partir d’idées de la population. [...] Le sentiment d’appartenance et la fierté envers un centre-ville, ça passe par l’humain. Plus on met des aménagements favorisant l’adoption de saines habitudes de vie et un mode de vie urbain, plus les gens se retrouvent dans la rue et échangent entre eux. Ça contribue à la vitalité d’un centre-ville», a expliqué Marc-André Godin, chef de service à la Direction de l’aménagement et du développement urbain.

Plusieurs des facettes des projets, notamment le verdissement des espaces, l’animation des lieux, ainsi que l’implantation de mobiliers, émanent d’une démarche de consultation, notamment auprès des commerçants.

Voici à quoi ressembleront les aménagements transitoires sur les rues Badeaux et Notre-Dame Centre.

«On a vraiment travaillé de concert avec nos membres. Ils sont emballés, l’opportunité est parfaite, et on croit sincèrement qu’avec les aménagements, on va pouvoir offrir aux visiteurs une expérience unique qui leur donnera envie de revenir au centre-ville», a mentionné quant à elle Gena Déziel, directrice générale à Trois-Rivières Centre.

Par ailleurs, les participants étaient également invités à bonifier les ébauches en proposant des idées d’aménagements lors du dévoilement des maquettes préliminaires.

Le budget consacré à ces initiatives se chiffre à 300 000 $, dont la moitié qui a été consentie par la Ville. Le reste provient de partenaires privés, dont le port de Trois-Rivières et le CECi. Jusqu’à maintenant, les responsables des projets ont amassé un total de 275 000 $.

Impact sur le stationnement

La création des aménagements transitoires sur les rues Notre-Dame-Centre et Badeaux amputera le parc de stationnement sur rue disponible au centre-ville d’un peu plus d’une trentaine d’espaces, ce qui représente moins de 1 % du parc.

Rappelons que ceux situés sur la rue Badeaux étaient déjà en partie inaccessibles lors de festivités estivales.

Bas-du-Cap

D’autres aménagements similaires naîtront sur le boulevard Sainte-Madeleine dans le Bas-du-Cap afin de revitaliser le secteur et de cultiver le sentiment d’appartenance de ses résidents.