De gauche à droite: Sandie Trudel de Culture Shawinigan, Diane Dionne du Centre national de vérification et de recouvrement, Christine Bergeron de Place Biermans, Isaac Tremblay du Trou du Diable, Mario Larochelle de Canadian Tire et Frédéric Trudelle, directeur général du Centre Roland-Bertrand.
De gauche à droite: Sandie Trudel de Culture Shawinigan, Diane Dionne du Centre national de vérification et de recouvrement, Christine Bergeron de Place Biermans, Isaac Tremblay du Trou du Diable, Mario Larochelle de Canadian Tire et Frédéric Trudelle, directeur général du Centre Roland-Bertrand.

Centre Roland-Bertrand: 30e Campagne du panier de Noël

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Shawinigan — Une nouveauté viendra enrichir les traditions, cette année, dans le cadre de la 30e édition de la Campagne du panier de Noël du Centre Roland-Bertrand.

Désormais, afin d’atteindre ses objectifs, l’organisation offre en effet la possibilité de faire un don en ligne.

«Depuis quelques années, nous véhiculons qu’il existe quatre façons de donner au Centre. Le don en argent, qui permet de faire l’achat de nourriture, le don en denrées, le temps bénévole et la participation aux activités proposées», rappelle Frédéric Trudelle, directeur général du Centre Roland-Bertrand.

«Cette année, on espère réussir à démontrer combien il est simple et facile de faire un don en ligne via la plate-forme Canadon», dit-il.

«Les gens pourront trouver facilement l’information sur notre site internet à centrerolandbertrand.com. C’est simple pour le donateur et efficace pour l’administration. C’est donc plus d’argent directement dans les paniers aux familles», fait-il valoir.

Cette année, la présidence d’honneur revient à nouveau à Canadian Tire. L’entreprise proposera à ses clients deux manières de contribuer à la cause, soit la traditionnelle collecte de 0,25 $, de novembre jusqu’à Noël, ou encore l’achat de poinsettias. Pour chaque plan vendu, 2 $ seront versés à la campagne de Noël.

«Tout au long de l’année, la population nous encourage et se montre très généreuse lors de nos collectes de fonds. Notre partenariat avec le Centre Roland-Bertrand est une façon de lui dire que nous apprécions sa fidélité. C’est une belle façon de donner au suivant», souligne le propriétaire du Canadian Tire de Shawinigan, Mario Larochelle.

De son côté Le Trou du diable tiendra, le 27 novembre, au Salon Wabasso, son Souper côtes levées et encan qui rassemble annuellement une centaine de gens d’affaires de la région. Il faut réserver en composant le 819-537-8851 poste 0.

Culture Shawinigan est également partenaire de la campagne et propose, jusqu’aux Fêtes, d’apporter un sac de denrées non périssables au Centre des arts afin d’obtenir en échange un 2 pour 1 pour les spectacles suivants: Korine Côté (22 février), Pour une histoire d’un soir (29 février), Les Soeurs Boulay (14 mars) et Alain Choquette (20 mars).

Le dimanche 15 décembre, le père Noël arrivera à la Place Biermans en compagnie de la Fée des étoiles, de mascottes et de surprises. En échange d’un don d’une denrée non périssable, les familles pourront visionner un film gratuitement.

Ceux et celles qui souhaiteraient faire don de leur temps au Centre Roland-Bertrand sont invités à occuper divers postes bénévoles, soit pour la Guignolée du 5 décembre, le Blitz téléphonique du 14 décembre ou pour la préparation et la distribution des paniers de Noël.

Les bonnes idées pour aider la cause peuvent également être proposées en tout temps au Centre Roland-Bertrand. «On a une entreprise qui offre 2000 $ pour l’achat de 500 jambons. On est ouvert aux suggestions», indique Caroline Chartier, agente de projets au Centre.

Bon an, mal an, quelque 1000 paniers sont distribués pour Noël par le Centre aux familles défavorisées des secteurs Shawinigan, Shawinigan-Sud et Saint-Gérard.

Les gens dans le besoin ont jusqu’au 18 décembre pour faire leur demande.