L'appel à la solidarité se poursuit pour aider les sinistrés de la maison de transition du Centre Le Havre.

Centre Le Havre: l'appel à la solidarité entendu

À la suite de l'incendie qui a ravagé sa maison de transition de la rue Laviolette, dans la nuit de mercredi à jeudi, l'appel à la solidarité se poursuit pour aider les résidents du Centre Le Havre qui ont tout perdu dans cet incendie. Entre-temps, la direction du Havre continue ses démarches pour relocaliser tous les sinistrés.
«Nous avons trouvé des solutions temporaires pour tout le monde jeudi soir. Maintenant, le travail se poursuit. Il y en a certains qu'on a pu reloger en trouvant des solutions durables, mais pour d'autres, il nous faut encore compter sur des solutions temporaires. On tente de trouver de l'hébergement durable pour chacun d'eux, nos efforts sont mis là-dessus pour le moment», explique Karine Dahan, responsable de la Fondation du Centre Le Havre et porte-parole de l'organisme.
La direction se penche également sur les besoins matériels qui devront être comblés pour les résidents qui ont tout perdu. L'organisme a d'ailleurs recensé une liste de biens qu'elle cherche à obtenir afin de pouvoir combler certains manques chez les résidents, qui étaient tous en processus de transition vers une réintégration progressive de la société après un épisode d'itinérance. La liste devait d'ailleurs être publiée sur la page Facebook de l'organisme vendredi soir, et les citoyens sont encouragés à la consulter pour voir de quelle manière ils peuvent aider.
«On a reçu trois matelas de la part d'Accent Meubles, ce qui nous a permis de loger certains résidents dans notre immeuble de la rue Brébeuf. On va aussi concentrer des énergies à lancer des appels au corporatif pour pouvoir combler certains manques», explique Mme Dahan. 
Déjà, vendredi matin, un appel aux bénévoles était lancé afin de trouver des personnes prêtes à aller reconduire les résidents vers leurs nouveaux lieux d'hébergement, afin de libérer le plus possible les intervenants pour qu'ils puissent se concentrer sur le suivi et le soutien apporté aux sinistrés. En quelques minutes, l'appel a été relayé par les différents médias et les réseaux sociaux, et Le Havre a pu combler ses besoins de bénévoles en quelques heures.
L'équipe de direction et les intervenants demeureront au poste toute la fin de semaine pour poursuivre les démarches et garantir un logis à ceux qui ont tout perdu, mais aussi poursuivre la recherche des biens matériels nécessaires à leur rétablissement. Les citoyens intéressés à contribuer peuvent donc consulter la page Facebook de l'organisme ou encore faire un don en argent à la Fondation du Centre Le Havre par le biais de l'organisme Canadon.org.
Enquête
Du côté de la Sécurité publique de Trois-Rivières, l'enquête concernant cet incendie était toujours en cours vendredi après-midi, et la cause n'avait pas encore été déterminée. Rappelons que les flammes ont pris naissance à l'arrière de la bâtisse de la rue Laviolette mercredi soir vers 19 h 35, avant de se propager rapidement à l'ensemble de l'immeuble, qui est une perte totale.