Centre-du-Québec

Moulin Michel

Monument clé d’une époque désormais révolue, le Moulin Michel, situé à Bécancour dans le secteur Gentilly, est l’endroit de prédilection pour découvrir l’histoire de ce moulin à farine encore fonctionnel, construit en 1783.

La visite des deux expositions du Moulin Michel permet, entre autres, de découvrir l’architecture de ce trésor patrimonial, dans un endroit où l’histoire, la richesse du paysage et le calme sont rois et maîtres.

L’exposition Du barrage au bluteau présente une animation 3D expliquant toutes les étapes de fabrication de la fameuse farine de sarrasin tant appréciée des visiteurs. Pour sa part, l’exposition Le grain du bois raconte l’histoire du légendaire Alfred Michel, dernier meunier a avoir exercé le métier dans ce moulin et de ses précieux outils de meunier. Que ce soit pour visiter les expositions, déguster un bon repas à la Crêperie Champêtre ou pour profiter du paysage, le Moulin Michel est l’endroit par excellence pour passer une journée complète sans s’ennuyer. 

CENTRE-DU-QUÉBEC

Galerie d’art Desjardins

La Galerie d’art Desjardins de Drummondville est un centre d’exposition voué à la diffusion de l’art contemporain québécois. Depuis son ouverture en 1978, plus de 330 expositions ont occupé son espace principal et attiré près de 540000 visiteurs, enfants, adultes et aînés. Son orientation généraliste lui a permis de présenter un large éventail de démarches et de techniques, dans un but d’apprentissage et de culture personnelle des visiteurs.

Avec l’instauration de son volet éducatif en 1989, plusieurs formes de médiations ont été mises en œuvre auprès de différents publics. Plus de 1500 interventions et activités ont touché au-delà de 36000 personnes, majoritairement des enfants du milieu scolaire.

On lui doit aussi un engagement social important dans sa communauté, notamment par sa présence soutenue auprès des Impatients et son implication aux activités socioculturelles du Centre d’hébergement Frederick-George-Heriot, le CHSLD de Drummondville.

Centre-du-Québec

Musée des Abénakis: la mémoire d’une nation

Faire découvrir la richesse culturelle de la Première Nation des Abénakis sous un angle différent et actuel, le tout raconté et expliqué par de jeunes guides abénakis, c’est l’expérience unique que propose le Musée des Abénakis d’Odanak.

Fondé en 1965 par les membres de la communauté et le missionnaire Rémi Dolan, le Musée des Abénakis est la première institution muséale autochtone du Québec qui présente des expositions à thématique autochtone. «En plus de proposer une approche individualisée , les visiteurs peuvent s’attendre à faire une visite guidée avec de jeunes abénakis de notre communauté. Ces jeunes sont donc en mesure de décrire leur réalité et de raconter leur histoire, ce qui permet aux visiteurs de découvrir que les Abénakis sont là depuis très longtemps et qu’ils sont toujours présents sur le territoire encore aujourd’hui», souligne l’agente médiation et communication du Musée des Abénakis, Vicky Desfossés-Bégin.

Cet été, ce sont deux expositions qui sont à l’honneur au Musée des Abénakis. En effet, l’exposition permanente Wôbanaki, le peuple du soleil levant fait découvrir l’histoire, le savoir et le savoir-faire des Abénakis en suivant le rythme des saisons et des lunaisons. L’exposition temporaire L’indien au-delà d’Hollywood fera quant à elle son entrée au Musée dès le 29 juin.

«À travers cette exposition, on souhaite démontrer que chaque nation autochtone a sa propre culture et sa propre identité et qu’il est faux de généraliser l’ensemble des autochtones en une seule et même nation, contrairement aux messages véhiculés par la culture populaire», mentionne Vicky Desfossés-Bégin.

Centre du Québec

Centre de la Biodiversité du Québec: voir, toucher, sentir la biodiversité!

Voir, toucher et sentir la biodiversité, comment est-ce possible? Le Centre de la Biodiversité sait en effet comment combler tous ces sens en un tour de main, grâce à des expositions et à des installations spécialement conçues à cet effet.

Bien plus importantes que l’on peut le croire, la faune et la flore québécoise jouent un rôle central dans la vie de tout un chacun. Afin de permettre à tous de mieux comprendre le monde dans lequel on vit, le Centre de la Biodiversité du Québec se fait un devoir de sensibiliser et d’éduquer les jeunes et les adultes à l’existence et à la conservation des espèces biologiques du Québec, ainsi qu’au développement durable de la planète.

«On essaie de faire prendre conscience aux gens de l’importance de la biodiversité et de la vie qui nous entoure, car s’il n’y avait pas de biodiversité, on ne serait pas là. Les visiteurs viennent ici pour avoir du plaisir. On leur fait évidemment passer des messages, sans toutefois être moralisateur. Ce sont donc les visiteurs qui prennent ­eux-mêmes conscience de l’importance de la biodiversité», mentionne la directrice générale du Centre, Carole Bellerose.