La mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois, avait plusieurs annonces pour le centre-ville, dont le réaménagement de la rue du 12-Novembre et un nouveau stationnement sur la rue Saint-Philippe.

Une explosion... d’annonces!

NICOLET — «Nous nous sommes rendus à l’évidence qu’il nous fallait ramener des gens pour habiter et dynamiser notre centre-ville. Nous avons donc choisi de reprendre le contrôle de notre développement, en collaboration avec nos partenaires et les gens d’affaires. Choses promises, choses dues.»

Voilà comment la mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois, a expliqué mercredi une série d’annonces pour que le centre-ville soit «vivant, beau et attrayant».

D’abord, la première phase des travaux de réaménagement de la rue du 12-Novembre et l’aménagement du stationnement auront lieu cet été, pour un coût total de 575 000 dollars. La Caisse Desjardins de Nicolet contribuera au chantier à la hauteur de 30 000 dollars tandis que le Fonds éco IGA fournira une somme de 25 000 dollars.

«C’est un super beau projet. Depuis plusieurs années, on a fait le choix de demeurer au centre-ville», a indiqué le directeur général de la Caisse Desjardins de Nicolet, Richard Isabelle. «Ce fonds a pour but de financer des projets qui répondent concrètement aux réalités du milieu et qui visent la valorisation de l’environnement de façon durable», renchérit le copropriétaire du marché IGA Nicolet, François Arsenault.

Les autorités municipales de Nicolet en ont aussi profité pour annoncer un nouveau programme d’aide qui, tout en reconduisant le soutien déjà consenti aux industries, ajoute un volet d’aide financière pour favoriser notamment l’acquisition de commerces au centre-ville. «Nous souhaitons favoriser l’occupation de locaux commerciaux en plein cœur de la ville», a mentionné le directeur général, Pierre Genest.

Celui-ci a également annoncé que la Ville de Nicolet souhaite recevoir des propositions de promoteurs pour développer le vaste terrain vacant communément appelé le terrain Cloutier. Ces propositions seront reçues à la direction générale jusqu’au 17 août prochain.

Les projets déposés seront évalués sous différents aspects dont la valeur foncière anticipée, la qualité d’implantation et d’intégration architecturale ainsi que la qualité des revêtements extérieurs des bâtiments projetés, sans oublier la qualité des aménagements paysagers. À cela s’ajoutent, entre autres, les notions de développement durable, l’accessibilité universelle et l’abordabilité en termes de prix d’achat.

«La Ville de Nicolet, tout comme plusieurs autres municipalités, a subi de grandes transformations dans son centre-ville. Plusieurs commerces ont migré sur notre artère principale, le boulevard Louis-Fréchette, en nous laissant de bons défis pour cet espace-ci. Le conseil avait aussi la préoccupation de poser des actions cohérentes durables dans le temps. Pas gérer le centre-ville en pop corn en faisant toutes sortes d’actions sans lien et qui seraient non pérennes dans le temps», a précisé la mairesse.

Par ailleurs, elle souhaite que la rue du 12-Novembre devienne non seulement une destination pour les touristes locaux, mais aussi un milieu de vie intéressant pour les nouveaux résidents de ce quartier.

De plus, Geneviève Dubois souligne que l’ancienne caserne/garage municipal fera place à un tout nouveau stationnement écoresponsable de près d’une trentaine de cases, comprenant 60 % d’espaces verts, dont 22 arbres pour diminuer l’effet d’îlot de chaleur. Il y aura également une part artistique par l’ajout d’une fresque et possiblement un mur de végétation.

«Nous croyons que la mise en place de ces projets va changer drastiquement le portrait de notre coeur villageois. Nous avons envoyé le signal clair que le centre-ville est important pour nous», a-t-elle conclu tout en parlant du nouveau comité consultatif du développement économique qui compte une dizaine de membres issus de différents types de commerces et d’industries du territoire.