Le porte-parole de la Franco-fête, le comédien Antoine Vézina a présenté les principaux intervenants de cette célébration et de Nicolet Francoville 2014, soit: Gérald Paquette, premier vice-président de l'Association Québec-France, Bernard Brochu, coordonnateur de Nicolet Francoville 2014, Liette Grondin, coordonnatrice de la Francofête au niveau national, Alain Drouin, le maire de Nicolet, et Louis Caron.

Nicolet choisie Francoville 2014

La ville de Nicolet a été choisie Francoville 2014 conjointement par l'Office québécois de la langue française et l'Association Québec-France afin de souligner la Francofête 2014. Du 1er au 22 mars, les gens de Nicolet sont invités à célébrer la volonté et le plaisir de vivre en français.
L'organisation ne pouvait avoir meilleur porte-parole que l'écrivain Louis Caron, celui qui met en scène dans ses oeuvres la vitalité de la langue française au Québec et dans le monde.
À l'échelle nationale, le porte-parole est l'acteur Antoine Vézina qui a notamment joué dans Tout sur moi et lol:-). «Tout de même curieux que les responsables de cette fête aient eu l'audace de choisir un porte-parole qui se distingue dans une série muette», a-t-il lancé.
Le coordonnateur pour Nicolet, Bernard Brochu, directeur général du Centre des arts populaires de Nicolet, a été décrit par le maire de la Ville de Nicolet, Alain Drouin, comme l'animateur de cette célébration. «Si ç'a n'avait été de Bernard Brochu, jamais la ville de Nicolet n'aurait été choisie Francoville. Il fallait son caractère - lire: entêtement -, pour que ça se réalise», a-t-il dit.
Plusieurs activités seront à l'horaire de cette célébration du 1er au 22 mars, dont le spectacle «Parlez-moi français», présenté au Centre des arts populaires, écrit dans les années 1990 par Louis Caron. Une pièce passablement modifiée selon le coordonnateur de l'événement.
«On peut dire, de rétorquer l'auteur, que tout ce qui a été fait jusqu'ici n'était que répétitions pour en arriver là où nous en sommes.»
«Parlez-mois français» est, selon son auteur, une prestation composée de racontages et d'extraits de chansons qui déploient la mosaïque francophone depuis l'arrivée des premiers français en terre québécoise en passant par toute la planète francophone, pour déboucher sur les perspectives d'avenir de la francophonie mondiale.
Outre son auteur, cette production met en scène la chanteuse Élise Boucher-Degonzague, le comédien et chanteur Robert Maltais et le pianiste Benoît Sarrasin.
Plusieurs autres activités seront offertes lors de ces 22 jours de célébration, dont la grande dictée nationale rédigée par Noëlle Guillotin et qui sera lue par David Veilleux, seul Québécois à avoir participé au Tour de France. Le tout se terminera par le Gala de la Francofête, le samedi 22 mars au Centre des arts populaires.