Assis, on retrouve Catherine Dionne, de la Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région, Kim Côté, directrice générale de MicroEntreprendre Centre-du-Québec, et Geneviève Leprohon, En+reprendre MRC de Bécancour. Debout, on aperçoit Ahmed Benbouzid, directeur général de MicroEntreprendre, Chantal Tardif, du Pôle d’économie sociale du Centre-du-Québec, Maryse Fredette, de la SDED de Drummondville, Anne-Marie Giguère, de la MRC de l’Érable, Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional, Luc Gagnon, du CIEL de Bécancour et président de MicroEntreprendre Centre-du-Québec et Louise Germain, membre individuel (entrepreneure). Absents sur la photo: Denis Guillemette, du CIEL de Lotbinière Ouest et Benoit Lacerte, de la MRC Nicolet-Yamaska.

L'actualité du Centre-du-Québec

MicroEntreprendre Centre-du-Québec

Suite à une initiative du Réseau MicroEntreprendre et à l’implication du Pôle d’Économie sociale, une consultation des acteurs socio-économiques de la région Centre-du-Québec a mené au lancement récent d’un nouvel organisme régional, MicroEntreprendre Centre-du-Québec (MECDQ), voué au microcrédit entrepreneurial. Près de 50 partenaires et acteurs socio-économiques locaux étaient présents pour témoigner de leur appui à ce nouvel organisme qui offrira de l’accompagnement et un accès au microcrédit pour répondre aux besoins des entrepreneurs centricois. 

Assis, on retrouve Catherine Dionne, de la Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région, Kim Côté, directrice générale de MicroEntreprendre Centre-du-Québec, et Geneviève Leprohon, En+reprendre MRC de Bécancour. 

Debout, on aperçoit Ahmed Benbouzid, directeur général de MicroEntreprendre, Chantal Tardif, du Pôle d’économie sociale du Centre-du-Québec, Maryse Fredette, de la SDED de Drummondville, Anne-Marie Giguère, de la MRC de l’Érable, Marie-Eve Proulx, ministre déléguée au Développement économique régional, Luc Gagnon, du CIEL de Bécancour et président de MicroEntreprendre Centre-du-Québec et Louise Germain, membre individuel (entrepreneure). Absents sur la photo: Denis Guillemette, du CIEL de Lotbinière Ouest et Benoit Lacerte, de la MRC Nicolet-Yamaska.

Carnaval de Gentilly

Pour la troisième fin de semaine d’activités du Carnaval de Gentilly, sont présentés le 30 novembre, en accord avec la nationalité d’origine de la présidente du Carnaval Andréa Schaerli, un souper et une soirée traditionnels suisses. Le volet souper étant complet, il est tout à fait possible (et à coût moindre) de s’y présenter pour la soirée afin d’assister au dévoilement des coutumes typiques (lutte, musique, costumes) dans une ambiance amicale bien européenne. La fin de semaine se termine avec le bingo récréatif du 1er décembre au Centre Louis-Baribeau. Réservé aux plus de 18 ans, et débutant à 13 h 30, pas moins de 500 dollars en prix seront remis.

Bâtir son avenir

La Table régionale de l’éducation du Centre-du-Québec, en collaboration avec la Commission scolaire de la Riveraine, les cégeps de Drummondville et Victoriaville, ainsi que les commissions scolaires des Bois-Francs et des Chênes, poursuit ses efforts de valorisation de la formation professionnelle et de la formation technique (FP-FT) avec la troisième année de la campagne publicitaire Bâtir son avenir.

Après avoir développé le site internet batirsonavenir.com et une vidéo promotionnelle, la Table veut positionner, auprès des parents, les professions FP-FT comme le choix gagnant au Centre-du-Québec pour leurs jeunes en âge de faire un choix de carrière.

Neuractiv à Nicolet

Neuractiv a choisi Nicolet pour l’établissement de sa seconde clinique de santé et de réadaptation qui est ouverte depuis le 4 novembre au 127, Monseigneur-Panet, où se trouvait le Centre financier aux entreprises Desjardins. Regroupant plusieurs spécialistes, Neuractiv y offre la même approche interdisciplinaire qui a fait la renommée de l’entreprise à Trois-Rivières.

Neuractiv regroupe sous une même bannière plusieurs approches de la santé dont la physiothérapie, la chiropratique, l’ergothérapie , la kinésiologie et la massothérapie en plus de travailler en partenariat pour offrir les services de podiatrie et de nutrition. «On a choisi de s’implanter là, d’abord et avant tout, parce qu’on sentait qu’il y avait un besoin et aussi parce que plusieurs professionnels de Nicolet étaient prêts à embarquer dans l’aventure avec nous», explique Pierre-Philippe Normand, gestionnaire de la clinique, en faisant référence à la Clinique chiropratique de Nicolet et à la Clinique podiatrique de Nicolet qui se joignent à Neuractiv dans ses nouveaux locaux incluant une salle de réadaptation multifonctionnelle complète.