Un centre culturel musulman pourrait voir le jour dans ce bâtiment de Shawinigan.

Centre culturel musulman: pour retenir des familles

Sans posséder une liste exhaustive de la communauté musulmane à Shawinigan, Abdulaye Souley estime à une vingtaine le nombre de familles pratiquantes. Pour lui, l'aménagement d'un centre culturel favorisera leur intégration.En fait, une dizaine de familles doivent se rendre chaque vendredi à la mosquée de Trois-Rivières, sur le boulevard des Forges, pour se recueillir. Le centre culturel musulman de Shawinigan répondra donc à ce besoin.
«Ça fait huit ans que je vis à Shawinigan et il fallait toujours aller à Trois-Rivières», raconte M. Souley. «De plus en plus de familles s'installent à Shawinigan, alors on s'est dit: pourquoi ne pas avoir notre lieu de culte?»
L'immeuble d'abord identifié par les administrateurs, sur Tamarac, est finalement passé à travers le processus de modification de zonage sans opposition, de sorte que des activités religieuses sont dorénavant permises à cet endroit. La démarche en cours vise le bâtiment situé au 250 boulevard Industriel, dans le secteur Shawinigan-Sud.
Le conseiller du district Val-Mauricie, Guy Arseneault, ne s'attend à aucune opposition particulière, même si les djihadistes noircissent considérablement la religion musulmane dans l'opinion publique.
«On est dans un pays libre», rappelle-t-il. «On n'a pas de préjugés par rapport aux activités religieuses. Ça aurait été des catholiques, des mormons, la prise de décision aurait été la même. Chacun a droit à ses convictions religieuses. Je ne pense pas qu'il y aura un tollé.»