Le montant d’argent qui sera investi dans la région a été collecté lors de la campagne automnale annuelle de Centraide Mauricie.
Le montant d’argent qui sera investi dans la région a été collecté lors de la campagne automnale annuelle de Centraide Mauricie.

Centraide investira plus d’un million de dollars dans la région

TROIS-RIVIÈRES — La campagne automnale annuelle de Centraide Mauricie permettra d’investir plus de 1 M$ afin de répondre aux enjeux sociaux de la région.

Précisément, 1 078 000 $ seront injectés au sein de la communauté pendant l’année 2020-2021. Ces investissements seront guidés par quatre thématiques majeures, soit le soutien de la réussite scolaire des plus jeunes, le maintien de la capacité des individus à combler leurs besoins de base, le bris de l’isolement social dont sont involontairement victimes certaines personnes ainsi que le rassemblement de gens pour s’attaquer aux problèmes sociaux vécus par la Mauricie.

«Il est de notre mission de faire en sorte que les conditions de vie des gens aux prises avec des problèmes de pauvreté ou d’exclusion s’améliorent constamment, mais aussi de s’impliquer fortement dans le développement social de la région», a fait savoir la directrice générale par intérim de Centraide Mauricie, Chantal Ferland.

Par ailleurs, avant d’être approuvés, les projets d’investissements de Centraide ont dû faire l’objet d’une réflexion approfondie du Comité d’analyse et de relations avec les organismes. Les bénévoles qui y oeuvrent ont pu passer en revue «chacune des demandes de financement des organismes et formuler des recommandations d’investissements en tenant compte des enjeux et des priorités de la région».

Il est à noter que ces sommes d’argent ont été amassées dans le cadre du programme régulier de Centraide Mauricie et ne sont donc pas reliées à la COVID-19. Elles visent à enrayer des problématiques qui étaient «présentes dans la communauté bien avant le début de la crise».

Plus pertinent que jamais en temps de pandémie

De nombreuses initiatives provenant de diverses instances sociétales ont vu le jour au cours des derniers mois dans le but de soutenir les personnes touchées par la pandémie de COVID-19. Qu’à cela ne tienne, la communauté a tout de même été grandement fragilisée par ces événements. Pour cette raison, la directrice générale par intérim est d’avis qu’il est d’autant plus pertinent pour Centraide d’être actif auprès des citoyens.

«Cette période sombre dans laquelle nous a plongés la pandémie a mis un accent supplémentaire sur l’importance et la pertinence de faire tout ce qu’il faut pour que la société dans laquelle nous évoluons en soit une inclusive et jamais indifférente au sort des personnes qui en ont le plus besoin», a-t-elle expliqué.

Rappelons que Centraide des Régions du centre-ouest du Québec s’est vu confier d’importants montants d’argent ces derniers temps dans le dessein de répondre aux besoins que la pandémie a causés. Nombre de projets ont ainsi pris naissance depuis trois mois, dont le Fonds d’urgence pour l’appui communautaire (FUAC).