Henri Provencher

Cédrika Provencher: le spectacle aura lieu

L'appel à la population d'Henri Provencher a finalement fonctionné. Le spectacle équestre qu'il organise au profit de la Fondation Cédrika Provencher aura lieu le 30 juillet prochain. Faute de billets vendus, il craignait de devoir tout annuler.
La semaine dernière, seulement une vingtaine de laissez-passer avaient trouvé preneurs, si bien que la Fondation était loin du compte, elle qui devait en avoir écoulé une centaine afin d'assurer la présentation du spectacle au Théâtre équestre Beauvallon. Fort heureusement, le téléphone a résonné dans les derniers jours.
«Nous n'avons pas encore terminé le décompte, mais on devrait s'approcher de la centaine. Il y a encore des endroits où j'en avais laissé qui ne me sont pas revenus avec ça», mentionne le grand-père de celle qui a disparu à l'âge de neuf ans. «C'était fatigant parce que tu ne sais jamais (si ça va fonctionner). Je respecte les gens, ils sont en vacances, ils n'ont pas nécessairement les moyens. J'essayais de diriger au travers de tout ça. Maintenant, je suis certain qu'il va s'en ajouter d'ici à la semaine prochaine.»
Les Productions I, qui sont derrière le spectacle, ont même accepté de donner un coup de main à M. Provencher, si bien que les enfants de moins de cinq ans seront admis gratuitement lors de l'événement du 30 juillet. À l'origine, seuls ceux de deux ans et moins obtenaient une entrée sans frais. «Nous avons rencontré la famille Innocenti et nous allons donner la chance aux enfants (d'assister au spectacle)», raconte M. Provencher.
Cette représentation mettra la table pour la Journée mondiale de prévention des enlèvements d'enfants, l'événement dont la Fondation fait la promotion.
«Nous avons essayé de concentrer les deux événements afin de ne pas avoir à faire de la publicité à toutes les semaines. Nous allons tous faire ça ensemble. Nous avons eu des confirmations des instances municipales et des députés qu'ils vont être présents.»
Pour l'occasion, M. Provencher et son organisme ont mis sur pied une journée où grands et moins grands pourront écouter les discours de certains experts en matière de sécurité. Le tout se déroulera au parc portuaire de Trois-Rivières. Afin de garder un certain aspect festif malgré le sérieux de la cause, des magiciens et des maquilleurs s'occuperont des plus petits.
L'année dernière, une telle journée s'était déroulée au parc Chapais, endroit où la jeune Cédrika avait été enlevée. La maigre participation de la population avait toutefois déçu les organisateurs, qui ont depuis pris la décision de tenir le tout à proximité du centre-ville afin de connaître plus de succès.