L’appel frauduleux reçu par un couple de la région ne serait finalement qu’une erreur du CIUSSS Mauricie - Centre-du-Québec
L’appel frauduleux reçu par un couple de la région ne serait finalement qu’une erreur du CIUSSS Mauricie - Centre-du-Québec

Cafouillage au CIUSSS: l’appel «frauduleux» n’était finalement qu’une erreur d'une infirmière débordée

Marc-André Pelletier, Initiative de journalisme local
Marc-André Pelletier, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Il semble que les appels dits frauduleux effectués au nom de la Santé publique ne soient finalement qu’une erreur. Ils auraient plutôt bel et bien été effectués par le CIUSSS Mauricie – Centre-du-Québec, mais il y aurait eu confusion sur la personne.

Rappelons que le 24 septembre dernier, les médias rapportaient qu’un couple de la région, dont la femme était atteinte de la COVID-19, avait reçu un appel aux allures louches. C’est la fille du couple, Joannie Côté, qui avait levé la main pour tenter de comprendre ce qui s’était produit.

La semaine dernière, le couple aurait reçu un appel de la responsable du comité de gestion des risques du CIUSSS l’informant de l’imbroglio.

«On m’a dit qu’on avait réussi à retracer toutes les personnes qui avaient parlé à mes parents et qu’on avait déterminé qu’il s’agissait finalement d’une infirmière débordée qui avait terminé ses appels à partir de chez elle», raconte Mme Côté.

Un courriel aurait par ailleurs été envoyé au couple, pour les mêmes motifs, sans jamais se rendre à destination.

«Ma mère et la technologie, c’est zéro. C’est pourquoi j’ai regardé moi-même dans la boîte courriel de ma mère et il n’y avait rien du tout, même dans les messages indésirables», ajoute la jeune femme.

La semaine dernière, le CIUSSS avait pourtant lui-même déterminé qu’il s’agissait d’un appel mal intentionné dans son enquête interne. Le dossier avait en plus rebondi à Québec, où le directeur national de Santé publique, Horacio Arruda, s’était avoué très préoccupé par la situation.

De manière générale, la Santé publique ne téléphone aux usagers que pour deux raisons: l’annonce de résultat du test ou pour lever l’isolement préventif.

Même si elle se désole que cette situation ait causé un stress à elle et à ses parents, Joannie Côté n’entend pas aller plus loin dans ses démarches. «Je ne demanderai pas d’excuses. Je suis juste contente que ça se soit réglé rapidement. Le suivi pour mes parents a été efficace. En plus, en cette période d’incertitude, je ne voudrais pas encourager ceux qui tentent de démontrer qu’on ne peut avoir confiance envers les autorités.»

Au CIUSSS, on souhaite évidemment qu’une telle situation ne se reproduise pas et on assure qu’il s’agit d’un événement isolé. «C’est le seul appel de ce genre qui a été répertorié. Nous sommes bien sûr constamment en recherche d’amélioration et il faut demeurer vigilants. Si la population sent qu’il peut s’agir d’un appel nébuleux, je l’invite à nous en informer et à nous poser des questions», explique Julie Michaud, agente d’information.

Cette dernière précise que les personnes concernées ont été «informées et rassurées».

Il est à noter qu’un appel provenant du CIUSSS Mauricie – Centre-du-Québec affichera toujours la mention «Santé publique» sur votre téléphone.