Notre-Dame-Du-Mont-Carmel souhaite donner une chance à ses citoyens dans son prochain budget.
Notre-Dame-Du-Mont-Carmel souhaite donner une chance à ses citoyens dans son prochain budget.

Budget: Mont-Carmel veut laisser respirer ses citoyens

Marc-André Pelletier, Initiative de journalisme local
Marc-André Pelletier, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
Notre-Dame-du-Mont-Carmel — À un peu plus de trois semaines de déposer son budget pour l’an prochain, la municipalité de Notre-Dame-du-Mont-Carmel a profité des derniers jours pour plancher sur les éléments qui détermineront ses orientations économiques pour 2021.

Le maire Luc Dostaler ne s’en cache pas: si les calculs des experts de la municipalité le permettent, on épargnera le plus possible les résidents.

«C’est une année particulière. On a fait le choix de ne pas accaparer le fardeau fiscal des citoyens. On veut limiter le plus possible une augmentation de taxes», confie-t-il.

Pour le premier magistrat, 2021 consistera en une année fébrile, alors que le développement ou la poursuite de plusieurs projets s’effectuera.

«On a notre parc industriel où il faut continuer à mettre en place les infrastructures pour accueillir des entreprises. On a la réfection du rang Saint-Flavien à la hauteur du rang Saint-Louis qu’on souhaite avancer. Il y a toute la question du nouveau garage municipal également puisqu’on aura notre déménagement à faire», énumère-t-il.

Le nouveau garage municipal a dû être construit pour permettre de meilleures installations mais aussi un plus grand rangement pour les équipements de la Ville.

«De l’argent ira dans le rapatriement d’équipement d’entretien que nous avions placé dans d’autres lieux. L’espace laissé vacant dans l’ancien garage municipal servira pour les équipements d’entretien», explique M. Dostaler.

Déjà amorcée, l’amélioration des infrastructures de loisir devrait également connaître une progression lors des 12 prochains mois.

«Ça va continuer avec le baseball, notamment, le soccer pour lequel on va compléter notre offre de terrains. On regarde également pour de nouvelles surfaces sportives. On attend toujours des réponses du gouvernement pour des subventions concernant notre projet de skateparc.»

Le budget devrait dépasser légèrement les sept millions $ en 2021, une première pour la municipalité.