Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le maire de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Luc Dostaler.
Le maire de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Luc Dostaler.

Budget: Mont-Carmel à un cheveu du gel

Marc-André Pelletier, Initiative de journalisme local
Marc-André Pelletier, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Notre-Dame-du-Mont-Carmel — Le maire de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Luc Dostaler, a respecté sa promesse de «laisser souffler» ses citoyens, alors que la municipalité ne sera qu’à quelques pouces du gel de taxes en 2021.

En effet, l’augmentation se chiffrera à 0,17 % seulement, soit 3,26 $ pour une résidence unifamiliale moyenne de 160 000 $.

Les dépenses s’élèveront à 7 127 185$ pour l’année à venir.

Les principaux secteurs d’investissements seront ceux de l’hygiène du milieu (1 550 005 $), de l’administration générale (1 187 400$), des loisirs et de la culture (1 155 580 $) et du transport routier (1 130 755 $).

En revanche, les revenus proviendront majoritairement des taxes générales (3 990 980 $), des transferts (666 605 $), de la taxe d’aqueduc (662 610 $) et d’autre revenus de sources locales (638 920 $).

Projets d’envergure

Notre-Dame-du-Mont-Carmel en a également profité pour dévoiler son Programme triennal d’immobilisations (PTI) pour la période 2021-2023.

On y apprend notamment que les projets à être réalisés totaliseront 3 443 512 $ en 2021, 3 254 750 $ en 2022 et 1 182 000 $ pour la dernière année du PTI.

Pour 2021, ce sont surtout des projets de réfection du rang Saint-Louis est (1 400 822 $), la poursuite du développement du parc industriel (342 000 $) et l’aménagement intérieur et extérieur du nouveau garage municipal (225 000 $) qui vont retenir l’attention.

L’année suivante, la réfection de l’aqueduc et la voirie du rang Saint-Flavien ouest (1,5 M$), l’agrandissement du centre municipal des loisirs (640 000 $) et l’aménagement du planchodrome – skatepark, si vous préférez – (450 000 $) compteront parmi les plus importantes immobilisations.

Enfin, en 2023, le pavage (750 000 $) et le projet de piste cyclable (400 000 $) viendront compléter les travaux majeurs.