En soutenant de la sorte la Fondation école Yamachiche Saint-Léon, le copropriétaire de la Brasserie Dépareillée, Raphaël Richard, espère aider à pallier l’annulation des événements de financement de l’organisme.
En soutenant de la sorte la Fondation école Yamachiche Saint-Léon, le copropriétaire de la Brasserie Dépareillée, Raphaël Richard, espère aider à pallier l’annulation des événements de financement de l’organisme.

Brasserie Dépareillée: une caisse Arc-en-ciel en soutien à la Fondation école Yamachiche Saint-Léon

Yamachiche — Dans l’espoir de soutenir sa communauté tout en traversant cette crise, la Brasserie Dépareillée de Yamachiche lance sa toute nouvelle caisse Arc-en-ciel, qui contribuera au financement de la Fondation école Yamachiche Saint-Léon.

Depuis plus d’une semaine, il est possible de se procurer cette caisse au coût de 65 $, soit directement à la boutique de l’entreprise, par téléphone, courriel et Facebook ou encore chez l’un de ses détaillants de la province.

La caisse Arc-en-ciel contient un mélange de 12 produits Dépareillée. Pour chaque unité vendue, un montant de 5 $ sera remis à la fondation, dont la mission est, entre autres, de venir en aide aux familles démunies grâce à des dons de nourriture et de vêtements.

Avec cette initiative, qui connaît déjà un certain succès, les propriétaires de l’entreprise régionale, Martin Poirier et Raphaël Richard, qui doivent eux aussi faire face à cette période plus ardue, espèrent inciter la population à encourager une bonne cause tout en achetant des produits locaux.

«Ce sont des semaines très difficiles pour la brasserie, tout comme pour la plupart des PME du Québec. De notre côté, on s’est dit que si tout le monde trouvait une manière d’aider son prochain, l’après-crise serait moins douloureuse pour plusieurs. Les ventes vont d’ailleurs très bien jusqu’à présent. Nous sommes confiants de pouvoir remettre un beau chèque à la fondation d’ici quelques semaines», a souligné Raphaël Richard.

Sans surprise, c’est dans la joie la plus totale que la nouvelle a été reçue parmi les membres de la fondation, qui venaient de se voir dans l’obligation d’annuler leur brunch-bénéfice annuel. Ceux-ci assurent qu’ils investiront ces dons judicieusement afin d’aider les familles en ces temps troubles.

«Ça fait toujours chaud au cœur de recevoir de tels cadeaux. Nous travaillons très près des familles en difficulté afin de leur offrir ce dont elles ont besoin. C’est donc dans le plus grand émerveillement que nous avons reçu cette belle pensée de l’entreprise régionale. De plus, c’est un partenariat où tout le monde gagne puisque chaque caisse Arc-en-ciel achetée encourage l’industrie locale», a témoigné la présidente de la fondation, Évelyne Gélinas.

Par ailleurs, c’est après consultation auprès du maire de Yamachiche, Paul Carbonneau, que les propriétaires de la brasserie ont eu l’idée de remettre des fonds à la Fondation école Yamachiche Saint-Léon. Une suggestion qui n’a pas manqué de faire plaisir à l’administration de l’organisme.

«Les trois municipalités pour lesquelles nous œuvrons, Saint-Sévère, Yamachiche et Saint-Léon-le-Grand, nous ont toujours beaucoup supportés. Le fait que le maire de Yamachiche nous ait suggérés vient démontrer une fois de plus qu’il nous soutient dans l’ensemble de notre démarche. Ça vient renforcer son appui envers nous», a fait savoir Mme Gélinas.