Branchez-nous donnera la chance au coureur

Sébastien Lacroix
Sébastien Lacroix
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
L’entreprise Branchez-nous, qui menaçait de ne plus donner accès à l’Internet et à la téléphonie IP aux 800 clients de Maskicom à compter de mardi soir, a finalement décidé de donner un délai jusqu’à vendredi après-midi pour laisser le temps au syndic de trouver les liquidités nécessaires pour lui permettre de continuer.