Bouger sur son balcon à la résidence Le Béli [VIDÉO]

Matthieu Max-Gessler,  Initiative de journalisme local
Matthieu Max-Gessler, Initiative de journalisme local
Le Nouvelliste
SAINT-TITE — Les 122 pensionnaires de la résidence Le Béli, à Saint-Tite, ont eu l’occasion de bouger, vendredi dernier, sans pour autant quitter la sécurité de leur appartement.

Le personnel de la résidence pour personnes autonomes et semi-autonomes a transformé l’établissement en cours de mise en forme, musique à l’appui.

«Il faisait super beau, alors on a sorti des haut-parleurs de la résidence et on leur a fait faire de l’exercice. On a fait ça des trois côtés de la résidence, en mettant de la musique pendant au moins 20 minutes de chaque côté», raconte Marie-Danielle Poirier, adjointe administrative de la résidence.

Les résidents qui n’avaient pas accès à un balcon ont pu se rendre dans un appartement qui en possède un, pour pouvoir prendre part eux aussi à cette activité. Les résidents semi-autonomes y ont participé depuis la cour intérieure, avec les préposées de l’endroit.

«Les résidents ici sont quand même des gens qui sont actifs, alors quand il fait beau, ils veulent sortir», indique Mme Poirier.

Les résidents de Saint-Tite qui passaient par la rue Adrien Bélisle vendredi après-midi ont eux aussi pu profiter du spectacle.

«Les gens klaxonnaient, c’était vraiment sympathique», se réjouit Mme Poirier.

L’établissement promet de répéter cette activité, le vendredi 24 avril. Vendredi prochain, la chansonnière Carmen Dessureault a été invitée à donner un spectacle pour les résidents, toujours depuis l’extérieur de la résidence.