Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.

Bornes électriques et vélos en libre-service dans la MRC de Nicolet-Yamaska

Marc Rochette
Marc Rochette
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Dès le mois de mai, les municipalités de la MRC de Nicolet-Yamaska se feront installer des bornes électriques et l’an prochain, une majorité d’entre elles feront partie d’un réseau de vélos en libre-service qui pourrait comprendre, entre autres, des vélos électriques. Voilà autant de décisions qui ont été annoncées lors de la dernière séance du conseil des maires.

D’abord, la MRC a reçu du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation un financement de 50 000 $ pour l’implantation d’un réseau de 15 bornes de recharge pour véhicules électriques sur son territoire.

«On est prêt à procéder aux achats et elles seront livrées dans chacune des municipalités participantes au début du mois de mai. Au cours des prochaines semaines, on devra préciser les endroits dans chacune des municipalités pour leur implantation», a expliqué le directeur général, Michel Côté.

Celui-ci dit travailler en étroite collaboration avec Hydro-Québec via son Circuit électrique, en plus d’être accompagné par l’organisme Roulons Vert pour la planification du projet.

Parallèlement, la MRC de Nicolet-Yamaska tente de bonifier son projet de réseau de vélos en libre-service en y allant d’une demande auprès du ministère des Transports après avoir reçu une subvention du côté du ministère des Affaires municipales. Le déploiement d’un tel service est prévu en 2022.

«L’idéal, c’est que dans chaque municipalité, on puisse créer différents lieux où il y aurait plusieurs options: la borne électrique, la station de vélo, les vélos électriques et plus traditionnels», a conclu M. Côté.