Accueil des élèves à l’école alternative Freinet, édifice Boisé-des-Pins, lundi matin.
Accueil des élèves à l’école alternative Freinet, édifice Boisé-des-Pins, lundi matin.

«Bilan positif» pour cette première journée d’école

Trois-Rivières — La première journée du retour progressif à l’école s’est bien passée dans les trois commissions scolaires de la région, lundi, alors qu’environ un élève sur deux va réintégrer sa classe d’ici mercredi matin.

À la Commission scolaire du Chemin-du-Roy, le directeur, Luc Galvani, indique qu’un portrait «très positif» de cette deuxième rentrée de l’année des écoles primaires et de formation professionnelle peut être dressé.

Luc Galvani a tenu à remercier la Sécurité publique pour son aide en lien avec le transport scolaire. «On avait beaucoup plus d’enfants qui arrivaient avec leurs parents», dit-il. «On a revu tous les circuits d’autobus», afin d’être capable de passer de 60 à seulement 10 élèves dans les autobus. Les parents, précise M. Galvani, qui souhaitent obtenir du transport scolaire doivent se prévaloir de l’avis d’embarquement via le portait Mozaïk.

La Commission scolaire n’avait pas fait le décompte encore, lundi, du nombre d’élèves qui ne se sont finalement pas présentés à l’école comme prévu. À l’école Sainte-Thérèse, illustre-t-il, 20 des 60 élèves qui s’étaient annoncés ne se sont finalement pas rendus à l’école, «mais c’est très limité», assure-t-il. Le directeur rappelle que les parents peuvent réinscrire leur enfant. Un délai d’une semaine est alors nécessaire pour lui assurer une place.

La présidente du Syndicat de l’enseignement des Vieilles-Forges, Claudia Cousin, s’est rendue dans une école, lundi matin, pour constater que tout était organisé «au quart de tour. Les enseignants sont des gens organisés qui ne laissent rien au hasard», dit-elle. «Le fait que les classes soient réduites en nombre ( environ 8 élèves par classe) ça rend le contact et les échanges plus nombreux et plus faciles. Cependant, certaines classes n’ont que 2-3 ou 4-5 élèves. Certains enseignants constatent qu’il faudra ‘‘repartir’’ la motivation de certains élèves qui n’avaient pas envie de retourner à l’école», dit-elle.

Lundi, à la rentrée, parents et élèves ont suivi les consignes du personnel à l’école Freinet, Boisé-des-Pins.

À la Commission scolaire de la Riveraine, tous les enfants inscrits étaient au rendez-vous, «à quelques exceptions près», indique la secrétaire générale, Émilie Guay. Là aussi, les élèves «sont contents d’être de retour à l’école», dit-elle. «Les parents qui venaient reconduire leur enfant à l’école et les élèves qui arrivaient à pied ou à vélo ont été très disciplinés, ce qui a grandement facilité la logistique de l’arrivée à l’école», souligne-t-elle.

À la Commission scolaire de l’Énergie, on estime que la plupart des élèves inscrits pour le retour, lundi, étaient présents en classe, mais certaines écoles ont constaté une diminution du nombre prévu de 4 à 10 élèves, signale Amélie Germain-Bergeron, coordonnatrice aux communications.

La présidente du Syndicat de l’enseignement de la Mauricie, Chantal Légaré, a reçu quelques nouvelles de ses membres, au cours de la journée, pour souligner que les choses s’étaient bien déroulées, notamment en matière d’équipements de protection disponibles dans les classes et pour le personnel.

Dans les écoles privées, les choses semblent s’être également bien déroulées. Au CMI, notamment, 200 élèves étaient attendus et moins d’une demi-douzaine étaient absents, signale la directrice générale, Élisabeth Jourdain. Vision Trois-Rivières a accueilli 186 enfants sur une prévision de 190. Toutefois, les 126 enfants du préscolaire étaient présents. À Val-Marie, seulement 4 des 230 élèves étaient absents.

Luc Galvani constate que les élèves de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy «étaient très calmes», lundi.

Protégé par une visière, le brigadier scolaire Stéphane Rheault a fait traverser les élèves au coin Thibeau et Berlinguet dans le secteur Cap-de-la-Madeleine, lundi.

Le matériel de protection pour les enseignants est arrivé jeudi, dans sa commission scolaire. Le tout a été distribué dans les écoles vendredi.