On reconnaît sur la photo Marie-Pierre Pruneau, agente de développement à la Société canadienne du cancer, Myriam Fugère, présidente d’honneur de la 3e édition du Festival l’Aurore boréale, Jean-Benoît Girouard, gagnant du concours Brasseur amateur 2017 ainsi que Jean-Philippe Martin, cofondateur du Festival l’Aurore boréale.

Bière et spectacles au Festival l’Aurore boréale

Trois-Rivières — Même si la bière coule à flots au Festival l’Aurore boréale de Trois-Rivières, cet événement est bien plus qu’un simple rendez-vous brassicole. La programmation de la troisième édition, qui se tiendra les 2 et 3 février à la Bâtisse industrielle, propose entre autres des spectacles de Valaire, des Respectables ainsi qu’un hommage au défunt Bob Bissonnette.

Bien sûr, les amateurs de bière ne seront pas en reste lors de cet événement. Une trentaine d’exposants du milieu de la microbrasserie seront sur place pour faire découvrir leurs produits. Et ses organisateurs ont de grandes ambitions pour ce jeune festival. Ils souhaitent en faire le plus gros rendez-vous de bière en Mauricie.

«On a un événement qui diffère des autres. Un festival de bière en hiver et à l’intérieur, on a réussi à créer un événement qui va autant chercher les amateurs de bière que les amateurs de spectacles et les familles», lance Jean-Philippe Martin, cofondateur du Festival l’Aurore boréale.

La Mauricie est une des régions brassicoles très dynamiques. De nombreuses microbrasseries y ont vu le jour depuis dix ans et elles sont reconnues pour la qualité de leurs produits. La clientèle locale est aussi friande de bières de microbrasseries. «La clientèle ne fait que grossir. Ce n’est pas pour rien qu’il y a de plus en plus de microbrasseries. De plus en plus de gens aiment découvrir ces produits. Et oui il y a beaucoup d’événements, mais ils sont surtout l’été», note Jean-Philippe Martin.

Le Festival l’Aurore boréale n’est pas réservé aux 18 ans et plus, loin de là. Les organisateurs ont pensé offrir un après-midi d’activités dédiées aux enfants et adolescents. De 12 h à 15 h le 3 février, ces jeunes festivaliers pourront prendre part à un jeu d’évasion organisé par Hérole — qui sera aussi accessible durant tout le festival — explorer de la réalité virtuelle avec l’entreprise MontVR, assister à un spectacle de Bouclette la fée ou encore participer aux différentes activités d’animation.

«C’est gratuit aux moins de 18 ans et on donne même un cadeau aux 300 premiers enfants sur place», précise le cofondateur du Festival l’Aurore Boréale.

Les amateurs de boissons houblonnés auront l’occasion de goûter à la bière Tape su’a gueule, la gagnante du premier prix du concours Brasseur amateur 2017. Les créateurs de cette bière forte belge, Jean-Benoît Girouard et Sébastien Desjardins-Riendeau, ont pu brasser cette bière à la microbrasserie Gambrinus de Trois-Rivières. «Nous avons vécu une très belle expérience qui nous a permis d’en apprendre beaucoup», avoue Jean-Benoit Girouard.

Cette bière Tape su’a gueule pourra être goûtée par les festivaliers présents à la Bâtisse industrielle. De plus, le concours Brasseur amateur se poursuit cette année.

Les festivaliers qui auront pris un verre de trop pourront faire appel au service de raccompagnement Tolérence zéro. Pour les organisateurs, offrir la possibilité d’utiliser un tel service fait partie de leurs responsabilités. Tous les fonds amassés lors de ces raccompagnements ainsi que tous les profits du festival seront remis à la Société canadienne du cancer. Lors des deux premières éditions de l’événement, les fonds étaient remis aux hôpitaux pour enfants des Shriners.

Toute la programmation du Festival l’Aurore boréale est disponible au www.festivallauroreboreale.com.