Le Nouvelliste
Robert Fer & Métaux menait rondement les travaux sur le site de l’ancienne papeterie Belgo, mais le MELCC a décidé de tout arrêter devant l’ampleur des travaux de nettoyage, finalement beaucoup plus importants que prévu.
Robert Fer & Métaux menait rondement les travaux sur le site de l’ancienne papeterie Belgo, mais le MELCC a décidé de tout arrêter devant l’ampleur des travaux de nettoyage, finalement beaucoup plus importants que prévu.

Belgo: les travaux interrompus

Guy Veillette
Guy Veillette
Le Nouvelliste
Shawinigan — Moins de deux mois après le début des travaux de nettoyage du site de l’ancienne papeterie Belgo, l’entreprise Robert Fer & métaux a reçu l’ordre d’arrêter les manoeuvres, en raison d’une inquiétante spirale de coûts qui se dessinait. En effet, la quantité de matériaux aurait été grandement sous-estimée, de sorte que le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques a décidé de suspendre ce chantier et de retourner en appel d’offres au cours des prochaines semaines.