Le Nouvelliste
Les soumissionnaires intéressés par l’appel d’offres pour la disposition des matières résiduelles à l’ancienne papeterie Belgo de Shawinigan n’ont finalement pu visiter le site jeudi matin, en raison d’un important couvert de neige qui masque toujours le sol. Le MELCC a plutôt procédé à une rencontre d’information.
Les soumissionnaires intéressés par l’appel d’offres pour la disposition des matières résiduelles à l’ancienne papeterie Belgo de Shawinigan n’ont finalement pu visiter le site jeudi matin, en raison d’un important couvert de neige qui masque toujours le sol. Le MELCC a plutôt procédé à une rencontre d’information.

Belgo: Dame Nature déjoue le ministère de l'Environnement

Guy Veillette
Guy Veillette
Le Nouvelliste
Shawinigan — Les soumissionnaires qui devaient visiter le chantier de l’ex-papeterie Belgo de Shawinigan, jeudi matin, ont finalement dû se contenter d’une simple rencontre d’information. Étant donné que le printemps tarde à faire disparaître la neige, le site industriel demeure toujours difficilement accessible.