Le maire Jean-Guy Dubois a dévoilé le cénotaphe de Bécancour en compagnie du lieutenant-colonel honoraire Jules Pinard et du vétéran Jacques Raymond.

Bécancour rend hommage aux braves

Certaines personnes travaillent jour et nuit afin de protéger ou sauver la vie des autres. La Ville de Bécancour a tenu à les remercier d'un geste symbolique.
Le maire Jean-Guy Dubois procédait, mercredi après-midi, à l'inauguration d'un cénotaphe construit devant l'hôtel de ville, édifié en l'honneur de ceux et celles qui sont au service de la sécurité des citoyens. Mauricie Richard, président-directeur général de la Société du parc industriel de Bécancour et le lieutenant-colonel honoraire, Jules Pinard, tous deux instigateurs du projet, étaient à ses côtés lors du dévoilement.
Le nouveau cénotaphe a donc été inspiré de ceux que l'on peut apercevoir à Trois-Rivières, Louiseville et Nicolet. Il rend hommage aux hommes et aux femmes qui ont combattu pour leur nation durant les grandes guerres et pour qui les gens ont une pensée le 11 novembre, jour du Souvenir.
La Ville de Bécancour a voulu ajouter au passage une saveur plus moderne au sépulcre, en ayant une pensée pour les policiers, les pompiers et les ambulanciers, qui veillent sur la population au quotidien.
«Nous sommes très reconnaissants du geste qu'ont posé le maire et la Ville de Bécancour. Lorsque survient un accident, nous sommes les premiers à arriver sur les lieux, mais aussi les premiers à quitter. Notre travail n'est malheureusement pas reconnu assez souvent», soutenait Éric Trudel, chef aux opérations de la Coopérative des ambulanciers de la Mauricie.
Des pièces symboliques
Les différentes parties du Cénophate ont une signification distincte. On remarque d'abord six cylindres d'aluminium, qui ont été façonnés et offerts par l'Aluminerie de Bécancour. Ils représentent les six secteurs originaux de la ville.
Ils se dressent aux extrémités d'une plaque de granite noire, en signe de noblesse et de la pérennité des services rendus aux citoyens hier, comme aujourd'hui et comme demain. Les emblèmes de la Légion royale canadienne, du corps de pompiers de la Ville de Bécancour, de la sûreté du Québec, de la Coopérative des ambulanciers, ainsi que la dédicace du cénotaphe y apparaissent.
Sur les côtés, on retrouve sur une plaque d'aluminium les noms et les logos des contributeurs à la réalisation de la structure.