Le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, posant fièrement devant la tour du quai de Sainte-Angèle en compagnie de la vice-première ministre du Québec, Lise Thériault.

Bécancour inaugure sa tour

«C'est un grand bonheur. C'est un point phare de toute notre stratégie récréotouristique. La fierté vient d'une identité. De plus haut, on voit plus loin».
Évidemment, le pont Laviolette domine le point de vue vers l'ouest.
Voilà comment le maire de Bécancour, Jean-Guy Dubois, a salué jeudi l'ouverture de la tour du quai de Sainte-Angèle devant un parterre d'invités, dont la vice-première ministre du Québec, Lise Thériault.
Celle-ci a rappelé avoir essuyé «certaines critiques» l'an dernier en annonçant l'attribution d'une aide financière de 187 160 $ provenant du Fonds de diversification économique. Or, les retombées de ce projet, dont un investissement de trois millions de dollars dans une nouvelle brasserie, viennent confirmer, selon elle, la pertinence d'avoir élargi les critères du programme au volet touristique.
«Je suis fière d'avoir pris cette décision-là, car le tourisme est un vecteur de développement économique et Bécancour saura tirer son épingle du jeu», a-t-elle commenté.
Juste en face de la tour apparaît l'Amphithéâtre de Trois-Rivières, de l'autre côté du fleuve, sur la rive nord.
La vue du clocher, au sud-est, fait la fierté du maire de Bécancour.
D'ailleurs, le maire Dubois a souligné la contribution de sa «ministre préférée» et ce, même si le Fonds, disait-on, «n'est pas fait pour faire une tour». Il a également tenu à remercier le Quai des brasseurs et le Fonds Aluminerie de Bécancour pour les collectivités durables pour leur implication financière tout en se montrant reconnaissant envers le grand patron du port de Trois-Rivières, Gaétan Boivin, pour avoir facilité les choses par rapport à l'usage du quai.
S'il a levé son chapeau à l'endroit des membres du conseil municipal, le premier magistrat a tenu à faire de même envers Yvon Beaulieu et Clairette Biron qui, à titre de présidente de Quai en fête 2017, a profité de l'occasion pour en dévoiler la programmation. Le week-end des Grands voiliers, les 15 et 16 juillet, sera un moment fort des activités estivales prévues sous le grand chapiteau.
Monument central et majeur des nouveaux aménagements du quai, la structure haute 55 pieds permettra aux touristes et citoyens de se prévaloir d'une vue imprenable sur le Saint-Laurent. Cette tour de quatre étages est composée de matériaux tels que le bois et l'aluminium. Sa face nord présente une inscription où l'on peut voir le nom BÉCANCOUR. «Les lettres sont plus petites que celles de l'Amphithéâtre, mais plus durables», a lancé le maire Dubois, en présence du représentant de la Ville de Trois-Rivières, René Goyette.
Des panneaux historiques sont placés à l'intérieur et relatent, pour cette première année, l'histoire de chacun des six secteurs composant la ville de Bécancour. La tour sera illuminée chaque jour de l'année et les couleurs seront programmées en fonction des thématiques ou festivités du calendrier annuel.
Rappelons que l'ensemble des aménagements du quai de Sainte-Angèle totalise un investissement global qui frôle les 750 000 $. En 2015 et 2016, d'importants travaux ont permis la réalisation de trottoirs de bois et d'aménagements horticoles, d'un bâtiment de service abritant des toilettes, des locaux administratifs ainsi qu'un bureau d'information touristique. À ces équipements s'ajoutent l'achat d'un chapiteau, de ses équipements scéniques et d'un plancher de danse, l'achat d'un système de surveillance ainsi que l'implantation du WiFi.
La construction de la tour de quatre étages vient ainsi finaliser les importants investissements effectués depuis les deux dernières années sur ce site.