Le niveau du fleuve Saint-Laurent était déjà préoccupant dimanche, avant qu’il ne monte davantage lundi.

Bécancour décrète l’état d’urgence

BÉCANCOUR — Le conseil municipal de Bécancour a adopté l’état d’urgence, dimanche après-midi, en raison de la hausse du niveau du fleuve Saint-Laurent. Lundi, des résidents de Nicolet, la municipalité voisine, ont dû faire face à une montée du niveau du fleuve Saint-Laurent.

L’état d’urgence déclenché par Bécancour s’inscrit dans le cadre de l’article 42 de la loi sur la sécurité civile et permet à la Ville de bloquer l’accès aux routes inondées, de procéder à l’évacuation de résidences et de réquisitionner des lieux et des équipements dont elle aurait besoin pour faire face aux inondations. Elle lui permet également de procéder à des achats et locations d’équipements et de biens sans passer par les procédés administratifs habituels.

«Ça nous donne droit à des interventions jugées pertinentes qui seraient en d’autres moments limitées, souligne Jean-Guy Dubois, maire de Bécancour. Ça permet de répondre aux demandes des citoyens sans passer par d’éventuels procédés administratifs. Ça nous permet d’être plus réactifs et plus rapides.»

M. Dubois indique par ailleurs que 14 routes sont inondées et 111 résidences se retrouvent ainsi isolées, sur le territoire de Bécancour. Il craint que ce nombre continue à augmenter et souhaite que la Ville puisse réagir le plus rapidement possible. Il n’exclut pas non plus de procéder à des évacuations forcées si la protection des citoyens l’exigeait. «Si on le juge nécessaire, on peut forcer des évacuations. Ce n’est pas notre intention, on ne pense pas que ça arrive, mais c’est ce que ça veut dire (l’état d’urgence).»

Plusieurs routes ont déjà été fermées, soit les rues des Glaïeuls (nord), des Haies et des Noyers. Samedi, la Ville indiquait que jusqu’à 350 maisons pourraient être touchées par la crue des eaux. Lundi, les autorités municipales de Bécancour surveillaient de près l’évolution de la situation.

Tout le week-end, des résidents de Nicolet ont construit des digues de sacs de sable pour protéger les habitations. Des militaires ont également aidé les résidents.

La Ville de Bécancour rappelle que les citoyens peuvent contacter la Ville 24 heures sur 24, en appelant au 819 294-6500, s’ils ont besoin d’aide pour se préparer à la montée des eaux. Des membres des Forces armées canadiennes ont d’ailleurs été déployés sur place pour aider les citoyens en difficulté. Des centres d’hébergement sont également prêts à accueillir les sinistrés. Un suivi de la situation sera également fait sur la page Facebook de la Ville.

L’eau remonte à Nicolet

Du côté de Nicolet, les autorités rapportaient en fin d’après-midi lundi une augmentation du niveau de l’eau et des inondations plus importantes dans le secteur de Port-Saint-François où les résidences sont isolées. Des pompiers effectuaient d’ailleurs du porte-à-porte lundi en début de soirée pour voir les besoins des citoyens. «Avec une situation qui évolue d’heure en heure, nous avons réagi promptement quand nous avons vu que le niveau se remettait à monter. Avec cette hausse des dernières heures, nos équipes s’adaptent rapidement à la situation», a expliqué la mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois.

Du côté de Nicolet, les autorités rapportaient en fin d'après-midi lundi une augmentation du niveau de l'eau et des inondations plus importantes dans le secteur de Port Saint-François où les résidences sont isolées.

Toutefois, la principale différence avec les inondations de 2017 est la force des vents. Lors les précédentes inondations, les forts vents du Nord-Ouest engendraient des vagues qui pouvaient même heurter les résidences. La situation est tout autre pour l’instant cette année. «Ça fait vraiment une énorme différence», a avoué la mairesse de Nicolet, Geneviève Dubois. «Pour l’instant, c’est moins pire qu’en 2017.»

La Ville a même fermé son centre d’hébergement d’urgence, bien qu’il peut être utilisé si des sinistrés doivent s’y rendre.

«Nous restons très attentifs à l’évolution de la situation qui pourrait changer avec des précipitations prévues mardi et conservons toujours notre ligne d’urgence en fonction 24 h sur 24 au 819 293-6901. Nos équipes sur le terrain, bien que moins nombreuses que les derniers jours, restent en état d’alerte et sont prêtes à intervenir rapidement si nécessaire», a précisé la mairesse, Geneviève Dubois.

La production de sacs de sable est interrompue à Nicolet, mais des sacs sont toujours accessibles pour les résidents. Jusqu’à maintenant, près de 42 000 sacs ont été rendus disponibles à Nicolet.