Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Le nombre de nouveaux cas de COVID-19 se maintient sous la barre des 50 cas depuis plus d’une semaine.
Le nombre de nouveaux cas de COVID-19 se maintient sous la barre des 50 cas depuis plus d’une semaine.

Baisse marquée des hospitalisations dans la région

Sébastien Lacroix
Sébastien Lacroix
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Trois-Rivières — Les indicateurs continuent de s’améliorer dans la région. Le nombre d’hospitalisations liées à la COVID-19 a diminué de moitié au cours de la dernière semaine et le nombre de cas actifs dans la région se situe sous la barre des 400 dans le bilan rendu public par le CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec, dimanche.

La tendance à la baisse du nombre d’hospitalisations s’est poursuivie au cours des derniers jours, alors qu’on comptait 19 patients qui étaient pris en charge dans les unités COVID de Drummondville et de Trois-Rivières. C’est-à-dire deux de moins que la veille. C’est aussi deux fois moins que le dimanche 1er février, alors que ce sont 38 personnes qui étaient hospitalisées en Mauricie et au Centre-du-Québec.

Le nombre de cas actifs a également baissé sous la barre des 400, dans le bilan dévoilé dimanche par le CIUSSS MCQ. On en comptait 375, soit 27 de moins que samedi. De ce nombre, 220 se trouvaient en Mauricie et 155 au Centre-du-Québec.

La tendance à la baisse de nouveaux cas continue de se confirmer, puisqu’il s’agissait d’une huitième journée avec moins de 50 cas, dimanche. Parmi les 31 nouveaux cas qui ont été rapportés dans le bilan de dimanche, on notait toutefois une hausse majeure dans l’agglomération de La Tuque, où ce sont 18 cas qui se sont ajoutés.

On comptait aussi quatre nouveaux cas dans la MRC de Nicolet-Yamaska. Il y a également deux nouvelles infections dans la MRC d’Arthabaska, la MRC Drummond, la MRC de Maskinongé, à Shawinigan et à Trois-Rivières.

La région rapportait également deux décès supplémentaires liés à la COVID-19, dimanche. Ce qui porte le total à 490 en Mauricie et au Centre-du-Québec depuis le début de la pandémie. La province a d’ailleurs franchi le cap des 10 000 décès en fin de semaine.

Dans le dernier bilan du CIUSSS MCQ sur le sujet, vendredi, la liste des résidences pour aînés (RPA) en éclosion avait été réduite à cinq. La résidence Les Bâtisseurs a toutefois enregistré 16 cas, samedi, selon l’état de situation mis à jour quotidiennement par le ministère.

Samedi, on comptait encore 22 cas actifs au CHSLD Cooke, soit 11% des résidents, tandis qu’on en comptait sept au CHSLD Frédéric-George-Hériot (2%), et trois au CHSLD du Roseau (3%).

Une nouvelle zone rouge

C'est aussi ce lundi que les mesures d'assouplissements des mesures de confinement entrent en vigueur. Ce qui signifie notamment que les commerces de détail non essentiels et ceux de soins personnels peuvent rouvrir leurs portes. Le tout sera toutefois soumis à une restriction de capacité. Les centres commerciaux peuvent également ouvrir, mais avec une supervision des aires communes pour éviter les rassemblements et le flânage.

Les activités à l'extérieur sont maintenant permises pour des groupes de quatre qui ne sont pas issues d'une même bulle familiale, ou plus si les personnes demeurent à la même adresse. Une personne responsable peut s'ajouter pour donner un cours ou un entraînement.

Dans les cégeps et les universités, il sera possible de reprendre les cours en présence à condition que le taux d'occupation des salles de classe n'excède pas 50%. Il sera aussi possible de réunir un maximum de six personnes pour des activités pédagogiques tel que des travaux d'équipe.

Il y a également les musées qui pourront rouvrir leurs portes, mais plusieurs n'étaient pas encore prêts à le faire dans la région, la semaine dernière. Il sera aussi possible d'avoir accès aux bibliothèques qui se limitaient depuis un bout de temps aux prêts au comptoir.

Pour le reste, le couvre-feu est maintenu de 20h à 5h, les rassemblements sont interdits dans les domiciles privés, les activités organisées dans un lieu public sont aussi proscrites, sauf pour des funérailles qui sont limitées à 25 personnes. Les lieux de culte peuvent ouvrir pour un maximum de 10 personnes.

Les restaurants demeurent ouverts uniquement pour la livraison et les commandes pour emporter. Les bars, cinémas, salles de spectacle demeurent fermés, tout comme les salles à manger dans les résidences privées pour aînés.

Par ailleurs, une contravention a été donnée durant la nuit de samedi à dimanche par la police de Trois-Rivières relativement au couvre-feu. On s'attendait toutefois à une nuit un peu plus mouvementée, dimanche, en raison de la tenue du Super Bowl.  

La Direction de la police de Trois-Rivières avait d'ailleurs entamé un blitz de contrôles routiers, samedi et dimanche. Des effectifs additionnels ont en effet été sollicités pour une opération de visibilité qui avait pour objectif de s'assurer qu'il n'y ait pas de relâchement dans la population.