De nombreux citoyens du secteur de Trois-Rivières-Ouest doivent faire bouillir l’eau durant une minute avant de la consommer, de préparer des aliments et de se brosser les dents.

Avis d’ébullition préventif pour le secteur Trois-Rivières-Ouest

TROIS-RIVIÈRES — Depuis vendredi, un avis d’ébullition préventif de l’eau a été émis par la Ville de Trois-Rivières pour de nombreux citoyens du secteur de Trois-Rivières.

Quelque 4347 adresses sont concernées par cet avis d’ébullition de l’eau. Il s’agit des résidences et des commerces qui se trouvent dans le périmètre incluant toutes les rues desservies qui croisent la côte Richelieu du coté ouest du boulevard Saint-Jean, le boulevard Saint-Jean à partir de l’intersection de la côte Richelieu et de la rue Saint-Bruno ainsi que la rue de Cherbourg et toutes les rues qui croisent cette rue jusqu’à la côte Rosemont.

L’avis concerne également les propriétés sur la côte Rosemont à partir de la rue de Lisieux jusqu’au boulevard des Chenaux, le boulevard Rigaud entre la côte Rosemont et le chemin de fer, l’intersection entre la rue de Cherbourg et la côte Richelieu, les rues Quirion, de Picardie, de Chambois et de Boulogne, ainsi que la côte Rosemont et la rue de Lisieux.

La rue Saint-Bruno jusqu’à la limite inférieure à la rue Amyot et en haut du chemin Walter-Dupont est exclue de la zone visée par l’avis d’ébullition.

Un problème mécanique, survenu tôt vendredi matin, a causé une baisse de pression pour des citoyens. D’autres n’avaient plus d’eau. Des pompes ont brisé au réservoir d’eau Saint-Jean, ce qui a nécessité leur réparation avant la remise en service.

«Des tests sont effectués, car on doit s’assurer que l’eau est propre à la consommation», indique Cynthia Simard, coordonnatrice des communications à la Ville de Trois-Rivières.

L’ironie dans cette histoire est que le réservoir Saint-Jean fera l’objet d’importants travaux de mise aux normes au cours de 2019. Le plan prévoit des investissements de 20 millions de dollars.

Selon la Ville, rien n’indique la présence de bactérie ou d’autre matière dans l’eau. Mais les citoyens concernés par cet avis doivent faire bouillir l’eau durant une minute avant de la consommer.

L’avis d’ébullition est en vigueur jusqu’à nouvel ordre.