Un avis d'ébullition préventif est en vigueur dans le secteur du boulevard du Carmel, à Trois-Rivières.

Avis d’ébullition à Trois-Rivières

TROIS-RIVIÈRES — La Ville de Trois-Rivières a émis un avis d’ébullition préventif dans le secteur du boulevard du Carmel. Cet avis touche notamment le Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR) de Trois-Rivières, la clinique médicale GMA du Carmel ainsi que l’école secondaire des Pionniers.

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Mauricie-Centre-du-Québec a prévenu ses gestionnaires de l’avis le plus rapidement possible, en plus de mettre en place différentes mesures concernant cet avis.

«Il y a de l’eau embouteillée qui est fournie à tous les usagers», fait savoir Audrey-Ann Milot, du CIUSSS MCQ. 

L’organisation a également cru nécessaire qu’un camion-citerne d’eau soit sur place au CHAUR. Celui-ci fournit certains départements qui ont un besoin particulier en eau, tel que les secteurs de stérilisation et d’endoscopie. 

Des affiches ont été placées au-dessus des abreuvoirs afin d’informer les usagers de l’avis. Cette situation n’a pas eu d’impact sur le service alimentaire de l’hôpital.  

La Ville demande aux usagers de ces adresses de faire bouillir leur eau au moins une minute avant de la consommer. L’avis concerne entre autres l’eau à boire et l’eau utilisée pour préparer des breuvages, pour laver et préparer des aliments crus et pour se brosser les dents. 

Les glaçons, les boissons et aliments préparés avec l’eau du robinet après l’émission de l’avis devront être jetés. 

Ce sont des travaux d’aqueduc qui forcent cet avis d’ébullition préventif. Aucun signe n’indique la présence de bactérie dans l’eau. La Ville effectuera plusieurs tests sur l’eau potable dans le secteur au cours des prochaines heures. 

Selon la Ville de Trois-Rivières, un tel avis reste habituellement en vigueur pendant quatre jours.