La journée n’a pas été de tout repos sur les routes de la région.

Autre journée difficile sur les routes

Trois-Rivières — Les automobilistes ont vécu une autre journée difficile, mercredi sur les routes de la région, en raison des caprices de la météo. La tempête hivernale qui devait se terminer au courant de la journée de mercredi aura finalement perduré toute la journée et laissé derrière elle de bonnes quantités de neige... et beaucoup de tôle froissée.

Ce sont finalement entre 15 et 25 centimètres de neige qui sont tombés sur la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec depuis mardi matin. Les quantités les plus importantes ont surtout été enregistrées à l’est, dans les municipalités plus près de la région de Québec, indique Jean-Philippe Bégin d’Environnement Canada.

Sur les routes, la journée de mercredi aura été encore plus difficile que celle de la veille, à constater le bilan routier compilé par les corps policiers.

Du côté de la Sûreté du Québec, on dénombrait en fin d’après-midi tout près d’une trentaine de collisions, dont sept ayant fait des blessés. La plupart des accidents sont survenus surtout sur les autoroutes 40 et 55, tant du côté de Saint-Maurice, Louiseville, Trois-Rivières et Saint-Célestin pour ne nommer que ceux-là. 

La SQ notait par ailleurs que tout au long de la journée, la chaussée a été glissante, glacée et enneigée selon les endroits.

À Trois-Rivières, la Sécurité publique a dénombré sept accidents, dont un avec blessé, qui est survenu en avant-midi dans le secteur Cap-de-la-Madeleine. Il semble toutefois que les personnes impliquées aient subi des blessures mineures. Ce bilan s’ajoutait aux 25 accidents comptabilisés la veille par la police de Trois-Rivières, dont deux avec blessés.

Selon Environnement Canada, on doit maintenant s’attendre à une baisse considérable des températures au cours des prochains jours. Déjà jeudi, les températures frôleront les -12 degrés, alors que la normale saisonnière est de -3 degrés. Toutefois, les forts vents pourraient amener un refroidissement éolien donnant une sensation de -29 degrés le matin, et de -20 à -25 degrés en après-midi, relate Jean-Philippe Bégin.