Augmentations de population dans toutes les MRC

Toutes les MRC de la Mauricie profitent d'une croissance démographique en 2014 et c'est la MRC des Chenaux qui présente la meilleure progression en la matière.
La MRC située dans la partie est de la région montre une démographie supérieure de 1,7 % par rapport à 2013. La population des 10 municipalités est de 18 555 citoyens.
Les municipalités deSaint-Maurice, de Champlain et de Notre-Dame-du-Mont-Carmel aident à accroître la démographie avec des gains respectifs de 2,9 %, de 2,3 % et de 2 %.
À Saint-Maurice, on compte 2995 habitants. La population était de 2910 personnes en 2013.
Selon le décret du gouvernement, la population de Champlain en 2014 s'élève à 1742 habitants. Ils étaient 1703 en 2013.
En 2014, 5670 habitent Mont-Carmel contre 5556 personnes en 2013.
La croissance de la population de la MRC de Maskinongé s'élève à 0,8 % pour atteindre 37 064 personnes. Dans cette MRC de 17 municipalités,Sainte-Angèle-de-Prémont présente un gain de 3,1 %, car 659 personnes y habitent en 2014, comparativement à 639 l'an dernier.
Saint-Boniface affiche la deuxième meilleure croissance avec 3 % (4601 citoyens en 2014 par rapport à 4465 habitants en 2013). Sainte-Ursule (2,7 %) et Saint-Sévère (2,5 %) suivent.
Dans la MRC de Mékinac, on dénombre 13 022 habitants, soit 0,3 % de plus qu'il y a un an. Avec 433 citoyens,Saint-Roch-de-Mékinac améliore sa démographie de 2,6 %. Saint-Séverin compte maintenant 873 citoyens, soit 1,7 % de plus qu'en 2013.
Saint-Tite affiche une progression de 0,8 % et s'approche de la barre des 4000 résidents avec 3961 habitants en 2014.
La croissance démographique au sein de la MRC de Bécancour est de 1,4 %. Cette MRC abrite 20 515 personnes en 2014.
C'est Sainte-Cécile-de-Lévrard qui a la plus importante progression (5,1 %) de sa populationmaintenant rendue à 365 personnes.
Aston-Jonction affiche la meilleure performance de la MRC de Nicolet-Yamaska avec une augmentation de 3,4 %. La majoration de cette MRC de 22 820 habitants est de 1,1 %.