Au lendemain des élections fédérales, la CCI3R rappelle ses priorités

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
TROIS-RIVIÈRES — Au lendemain des élections fédérales, la présidente de la Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières, Johanne Hinse, rappelle les priorités de son organisme.

La CCI3R tient en effet à ce que le nouveau gouvernement mette en place les conditions propices aux investissements qui favoriseront la productivité et l’innovation.

L’organisation estime qu’il faut placer les dossiers d’infrastructures au cœur des actions, soit le train à grande fréquence, la réfection de l’aéroport et le développement du projet du Port de Trois-Rivières.

La Chambre rappelle que parmi ses plus importantes priorités, il y a «la volonté d’aider les entreprises à trouver une main-d’œuvre qualifiée, abondante et favoriser la mobilité de celle-ci sans oublier l’appui aux victimes de la pyrrhotite».

La Chambre ajoute que la valorisation du patrimoine et d’institutions culturelles, comme le Sanctuaire Notre-Dame-du-Cap et le site des Vieilles-Forges, s’ajoute à ses priorités.

«C’est avec beaucoup de conviction que je souhaite offrir aux élus mon entière collaboration pour porter les dossiers de Trois-Rivières», indique Mme Hinse.

Tout en félicitant les élus fédéraux de la région, la CCI3R souligne le travail effectué par les députés précédents.