La Cité de l’énergie a clôturé sa saison estivale de manière magistrale samedi avec ses feux d’artifice.

«Au-delà de nos espérances»

SHAWINIGAN — La Cité de l’énergie a clôturé sa saison estivale de manière magistrale samedi avec ses feux d’artifice. Des milliers de spectateurs s’étaient déplacés pour admirer la présentation des feux qui venait souligner la fin du spectacle Nezha, la nouvelle production du Cirque Éloize.

À 22 h 46, les premières lueurs de lumières sont apparues au plus grand bonheur des spectateurs. Les artificiers ont impressionné la foule en multipliant les couleurs et les effets des feux. Les Shawiniganais ont eu droit à des bombes, des bouquets, des embrasements et des cascades. Avec comme toile de fond la Cité de l’énergie, le spectacle était à couper le souffle.

Une première réussie
La barre était haute et les risques élevés, mais la Cité de l’énergie a misé juste avec son nouveau spectacle nocturne Nezha. «Ça s’est très bien passé, je dirais même au-delà de nos attentes. Nous espérions avoir 22 000 spectateurs pour la saison et nous avons dépassé les 24 000. Nous sommes vraiment très contents», souligne Michel Trudel, directeur général de la Cité de l’énergie.

La Cité de l’énergie a misé juste avec son nouveau spectacle nocturne Nezha. Plus de 24 000 personnes y ont assisté.

La production du Cirque Éloize mise en scène par Frédéric Bélanger a su charmer les gens de Shawinigan. Toutefois, il n’est pas question pour la Cité de l’énergie de faire relâche. «Même si le spectacle a bien fonctionné, nous allons apporter quelques correctifs. Samedi, j’étais en compagnie du président du Cirque Éloize et déjà, ils ont commencé à travailler la prochaine édition», raconte M. Trudel.

Un attrait important
Chez Tourisme Shawinigan, on reconnaît que le spectacle a représenté un apport considérable à l’activité touristique et économique de la région cet été. Marie-Pier Durand, agente de communication pour Tourisme Shawinigan, souligne que le bureau touristique était pris d’assaut par des gens qui venaient assister au spectacle, mais qui en profitaient aussi pour découvrir les différents attraits de la ville.

«On a eu beaucoup de monde à notre bureau touristique en lien avec le spectacle. Ce qu’on a pu constater, c’est que oui, les gens venaient pour Nezha, mais ils restaient aussi plusieurs jours pour d’autres activités. Ça s’est ressenti notamment dans l’hébergement, qui affichait complet à quelques moments durant l’été», constate-t-elle.

Cette dernière rappelle toutefois que la saison touristique est loin d’être terminée de leur côté. «Ça se poursuit pour nous et il y a encore de beaux événements à venir et des attractions à visiter. Nous entrons d’ailleurs dans une période où la clientèle européenne se fera de plus en plus présente chez nous», ajoute-t-elle.

Une chose est certaine, les 20 artistes de Nezha ont su impressionner le public. «Nous sommes très fiers de ce que nous avons fait. Mais surtout, nous voulons remercier les gens pour l’accueil qu’ils ont réservé au spectacle et à ses artistes. Les gens ont assisté en grand nombre aux représentations et nous sommes très heureux de cette première année avec notre nouveau spectacle», termine M. Trudel.