La présidente du comité de mobilisation pour l’agrandissement de l’école Notre-Dame, Marylène Ménard, et son fils Felix Lafrenière qui lui a sauté dans les bras après son allocution.

«Au-delà de nos espérances»

NOTRE-DAME-Du-MONT-CARMEL — Presque deux ans jour pour jour après l’annonce d’un agrandissement à l’école Sainte-Marie de Saint-Boniface, le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Sébastien Proulx, s’est déplacé à nouveau dans le comté de Saint-Maurice en début d’après-midi mardi pour confirmer un investissement majeur. Cette fois, une vingtaine de parents impliqués dans le comité de mobilisation pour l’agrandissement de l’école Notre-Dame, à Notre-Dame-du-Mont-Carmel, ont séché des larmes de bonheur.

M. Proulx avait choisi cet endroit pour diffuser les grandes lignes du plan de rénovation, de construction et d’agrandissement des écoles pour la Mauricie et le Centre-du-Québec en 2018-2019. Une enveloppe de 71 millions $ est réservée pour les deux régions et sur cette cagnotte, la Commission scolaire de l’Énergie obtient 8,3 millions $ pour l’ajout de huit classes et d’un gymnase à l’école Notre-Dame. Rappelons qu’à l’échelle du Québec, ces investissements atteindront 608 millions $.

Les 428 élèves étaient réunis dans la cour de récréation pour entendre la bonne nouvelle de la bouche du ministre. Ce dernier était notamment accompagné de Julie Boulet, ministre du Tourisme et responsable de la Mauricie et de Pierre Giguère, député de Saint-Maurice. De nombreux parents arborant fièrement le chandail avec le logo de l’arc-en ciel qui symbolisait leur mobilisation s’étaient également déplacés pour ce précieux rendez-vous, dont évidemment leur porte-parole, Marylène Ménard.

«L’annonce d’aujourd’hui va vous permettre d’avoir de l’espace où vous allez pouvoir dîner, installer vos boîtes à lunch, vos vêtements. Vous allez pouvoir circuler dans les corridors en sécurité. Juste d’y penser, je respire pour vous!», a lancé Mme Ménard aux élèves, surmontant péniblement toute l’émotion qui l’envahissait. «Huit classes, un gymnase, c’est au-delà de nos espérances, c’est même inespéré.»

Comme à Saint-Boniface, tous les élus présents ont salué la qualité de la mobilisation et l’acharnement du milieu pour en arriver à un résultat qui permet aux familles de garder leurs enfants à l’école primaire du village et d’éviter des transferts à Shawinigan, où des locaux pouvaient les accueillir. Le président de la commission scolaire de l’Énergie, Jean-Yves Laforest, rappelle qu’il a fallu quatre dépôts de ce dossier d’agrandissement au ministère de l’Éducation avant d’obtenir le feu vert.

«Vous pouvez dire victoire», encense Mme Boulet. «Vous avez gagné votre bataille avec beaucoup de classe, en étant très pertinents sur vos arguments.»

«Je suis très heureux de voir que nous avons réussi, ensemble», corrobore M. Giguère. «Mont-Carmel va continuer à s’épanouir. Je suis convaincu qu’il y aura beaucoup de construction au cours des prochaines années!»

Le maire, Luc Dostaler, convient qu’il s’agit d’une épine de moins dans le pied de la municipalité.

«Ça va permettre aux gens de venir s’établir ici en n’ayant plus la crainte que leurs enfants soient transférés», reconnaît-il. «Pour la municipalité, c’est un grand jour.»

Bon bout de chemin

M. Proulx est convaincu que les investissements confirmés pour la Mauricie et le Centre-du-Québec amélioreront les infrastructures scolaires, mais il s’agit d’un travail sans fin.

«Évidemment, il reste des choses à faire», convient-il. «Pour vous donner une idée de grandeur, nous avons accordé pour 608 millions $ de projets et j’ai reçu 1,7 milliard $ de demandes. Vous aurez compris qu’on ne peut pas tout faire, mais je répète qu’il s’agit d’investissements historiques. Nous allons à la limite de ce que nos commissions scolaires peuvent réaliser.»

M. Laforest s’attend à ce que les nouveaux locaux soient aménagés à l’école Notre-Dame pour la rentrée scolaire en 2020. Du côté de Saint-Boniface, les travaux se poursuivent et l’objectif consiste à livrer les nouvelles classes et le nouveau gymnase à l’automne 2019.

Une règle assouplie

Les parents qui se sont mobilisés pour l’agrandissement de l’école primaire de leur communauté, à Saint-Boniface et Notre-Dame-du-Mont-Carmel, devaient convaincre les autorités de faire abstraction d’une règle au ministère de l’Éducation qui veut que si des locaux sont disponibles dans un rayon de 20 kilomètres dans la même commission scolaire, des enfants peuvent y être transférés. Depuis l’arrivée de Sébastien Proulx à ce portefeuille, ce principe est mis de côté au profit de l’appartenance au milieu pour la deuxième fois dans la région.

Visiblement, avec une bonne mobilisation et des arguments solides, l’écueil d’hier peut maintenant être contourné. Mais la règle existe toujours, assure M. Proulx.

«Ce que j’ai fait, c’est amener, à l’intérieur de cette règle, un critère de communauté naturelle», explique-t-il. «Ce n’est pas vrai, quand on connaît le milieu, qu’amener les enfants en surplus vers Shawinigan-Sud, c’est la même communauté.
Ce critère est important. Il ne fait pas foi de tout, il n’enlève pas la règle. Mais je voulais nous donner cette souplesse.»

D’un autre côté, ces bonnes nouvelles pour Saint-Boniface et Notre-Dame-du-Mont-Carmel pourraient-elles précipiter la fermeture d’écoles primaires de Shawinigan, privées de ces bassins de population en croissance? Denis Lemaire, directeur général de la commission scolaire de l’Énergie, ne le croit pas dans un horizon prévisible.

«On n’est pas là du tout présentement», assure-t-il. «Dans le passé, il y a eu des transferts de clientèle. Quand il y avait des groupes non complétés, les élèves de Notre-Dame-du-Mont-Carmel les plus près de Shawinigan-Sud étaient transférés. Les parents se présentaient au conseil des commissaires pour exprimer leur désaccord.» 

M. Proulx fait remarquer que tôt ou tard, les mêmes questions de capacité surgiront, mais cette fois pour les écoles secondaires. 

«En éducation, il y a tout le temps des investissements, mais ils doivent être intelligents pour suivre les mouvements de population dans un délai raisonnable», indique-t-il.

Investissements dans les commissions scolaires en Mauricie et au Centre du Québec

• De l’Énergie: huit classes, un gymnase, école Notre-Dame                                                                                                                    8,3 millions $

• Chemin-du-Roy:  agrandissement de quatre classes et un service de garde, école Saint-Joseph (Maskinongé)                                       6,4 millions $

• Des Chênes: agrandissement du centre de formation professionnelle Paul-Rousseau (polyvalente Marie-Rivier)                                     8,72 millions $

• Eastern Townships: ajout de cinq classes, d’une classe de maternelle quatre ans et d’un gymnase, école Drummondville...                    6,15 millions $

• De la Riveraine: Démolition et reconstruction de l’école primaire Marquis (Saint-Célestin)                                                                      7,07 millions $

• Chemin-du-Roy:  maintien et réhabilitation des établissements scolaires, été 2019                                                                               7,26 millions $

• De l’Énergie:  maintien et réhabilitation des établissements scolaires, été 2019                                                                                      10, 71 millions $

• De la Riveraine: maintien et réhabilitation des établissements scolaires, été 2019                                                                                  5,85 millions $

• Des Bois-Francs: maintien et réhabilitation des établissements scolaires, été 2019                                                                                4,72 millions $

• Des Chênes:  maintien et réhabilitation des établissements scolaires, été 2019                                                                                     5,88 millions $

Total:                                                                                                                                                                                                    71,06 millions $