Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

Arrêt au Centre-du-Québec

DRUMMONDVILLE — Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, a poursuivi sa tournée du Québec, réalisée dans le cadre de la Grande corvée, en faisant un arrêt lundi au Centre-du-Québec pour y rencontrer des partenaires et intervenants du marché du travail.

Cette tournée vise à les mobiliser pour contrer les problématiques régionales liées à la rareté de la main-d’œuvre. Pendant ce sixième arrêt de sa tournée du Québec, M. Boulet a fait connaître le bilan de la Grande corvée, qui vise à joindre, à écouter et à outiller les entreprises qui vivent des difficultés de recrutement.

En ce moment, près de 3466 entreprises ont été appelées à travers le Québec. Pour le Centre-du-Québec, le personnel du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale a contacté jusqu’à présent 79 entreprises et il a pu échanger avec 43 d’entre elles au sujet de leurs besoins de main-d’œuvre. Des conseillers aux entreprises rencontrent par la suite plusieurs de ces entreprises. Ces activités s’ajoutent aux interventions déjà en cours dans les entreprises de la région.

Par ailleurs, le ministre Boulet a profité de son passage dans le Centre-du-Québec pour souligner la mise en place d’un projet pilote visant à accompagner les personnes qui rencontrent des obstacles importants pour intégrer le marché du travail ou se maintenir un emploi en raison d’une situation de handicap.

Dans le cadre de ce projet pilote, 28 agents d’intégration seront embauchés au Québec par l’intermédiaire des organismes spécialisés membres du Regroupement des organismes spécialisés pour l’emploi des personnes handicapées (ROSEPH).

Ils seront responsables d’accompagner des personnes en situation de handicap dont les besoins d’accompagnement en milieu de travail sont complexes et importants. Ce projet pilote, qui a débuté en janvier 2019, est coordonné par le ROSEPH. À terme, l’objectif est de favoriser l’intégration professionnelle et le maintien en emploi de 800 personnes en situation de handicap aux quatre coins du Québec.

«Chaque région a des besoins spécifiques, et ma tournée du Québec me permet d’être à l’écoute des régions pour ensuite pouvoir les aider efficacement. Il est important d’encourager l’intégration durable à un emploi des personnes faisant partie des groupes sous-représentés sur le marché du travail. Le Centre-du-Québec est une région exemplaire en la matière. Je suis persuadé que le projet pilote annoncé aura des retombées positives pour les personnes en situation de handicap et les entreprises qui en bénéficieront partout au Québec», a fait savoir le député de Trois-Rivières.

«Le ROSEPH est fier de participer à ce projet pilote qui permettra à des personnes en situation de handicap de participer activement au marché du travail. L’expertise de nos membres et l’accompagnement des agents d’intégration donneront l’occasion à ces personnes de développer leur plein potentiel. Nous sommes persuadés que les personnes en situation de handicap seront des collègues appréciés dans les milieux de travail, en plus d’apporter une contribution importante au sein des entreprises», a renchéri son président, Joseph Giulione.

En 2017-2018, 19 309 personnes en situation de handicap ont participé à divers programmes du ministère leur permettant d’être actives sur le marché du travail du Québec.

«Les entreprises qui souhaitent obtenir plus d’information peuvent en tout temps joindre un conseiller aux entreprises du ministère au bureau de Services Québec ou au centre local d’emploi le plus près», a conclu Jean Boulet.