Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
L’arrestation d’Alexis Vadeboncoeur en 2013 a fait couler beaucoup d’encre.
L’arrestation d’Alexis Vadeboncoeur en 2013 a fait couler beaucoup d’encre.

Arrestation musclée d’Alexis Vadeboncoeur: les suspensions de deux policiers confirmées

Gabriel Delisle
Gabriel Delisle
Le Nouvelliste
Article réservé aux abonnés
Trois-Rivières — Les suspensions de deux policiers impliqués en 2013 dans l’arrestation musclée d’Alexis Vadeboncoeur ont été confirmées mardi soir par les élus du conseil municipal de Trois-Rivières. Ces deux suspensions de 45 jours et de deux jours avaient été déterminées en octobre dernier par le Comité de déontologie policière.

L’agent Kaven Deslauriers écope de cette suspension de 45 jours sans solde pour avoir fait usage de force excessive lors de l’arrestation d’Alexis Vadeboncoeur, contrevenant ainsi au Code de déontologie des policiers du Québec.

L’agent Kaven Deslauriers.

Reconnu coupable de voies de fait sur Vadeboncoeur lors de l’arrestation, le policier a obtenu une absolution conditionnelle et a pu réintégrer son poste en 2019.

La seconde suspension, d’une durée de deux jours, concerne l’agent Dominic Pronovost. À la suite de l’arrestation de Vadeboncoeur, il a fait des commentaires inappropriés en visionnant la vidéo de surveillance du Cégep de Trois-Rivières qui a capté l’intervention de février 2013. De plus, il a fait une mauvaise utilisation de son arme, car il l’avait, rappelons-le, encore en main lorsqu’il a frappé Alexis Vadeboncoeur.

La Ville de Trois-Rivières était avare de commentaires concernant la suspension de deux policiers. La directrice générale de la Villle, France Cinq-Mars, s’est contentée de confirmer que ces deux suspensions concernaient les policiers impliqués dans l’arrestation d’Alexis Vadeboncoeur.

Rappelons que les trois autres policiers qui ont été impliqués dans l’arrestation de Vadeboncoeur, Marc-André Saint-Amant, Dominic Pronovost et Barbara Provencher, ont été blanchis.