Quelques équipes de hockey pourraient disputer des matchs à l’aréna Jean-Guy-Talbot cet automne, si le sport reprend. Par contre, la démolition de l’édifice est prévue pour le mois de janvier.
Quelques équipes de hockey pourraient disputer des matchs à l’aréna Jean-Guy-Talbot cet automne, si le sport reprend. Par contre, la démolition de l’édifice est prévue pour le mois de janvier.

Aréna Jean-Guy-Talbot: démolition en janvier

TROIS-RIVIÈRES — Prévue pour l’automne, c’est finalement en janvier 2021 que la démolition de l’aréna Jean-Guy-Talbot sera effectuée.

Le contrat de démolition sera bientôt octroyé.

La pandémie a forcé la Ville de Trois-Rivières à réviser ses plans pour l’utilisation de ses plateaux sportifs ce printemps. Le retard dans la livraison du nouveau colisée, sur le site du District 55, devait entraîner le prolongement de la durée de vie de l’aréna Jean-Guy-Talbot, dans le secteur Cap-de-la-Madeleine.

Pour combien de temps? On l’ignorait jusqu’à tout récemment. Maintenant, ça se précise: il devrait y avoir du hockey à l’aréna Talbot au début de la prochaine saison, si la saison peut évidemment commencer. Le transfert des activités vers le colisée flambant neuf de plus de 4000 places se fera durant l’hiver, sans doute à la fin de l’année 2020.

Certains espéraient que le sursis accordé à l’aréna du Cap se prolongerait pour au moins un an, mais ce ne sera pas le cas.

En fait, dès que les deux glaces du nouveau colisée seront prêtes à recevoir les premiers utilisateurs, on pourra procéder à la démolition de l’aréna Talbot, qui a ouvert ses portes en 1969. Rappelons que son indice de vétusté se situe à 58 %.

L’indice de vétusté de l’aréna Jean-Guy-Talbot avait été établi à 58 %.

Le Climatisation Cloutier au vieux Colisée?

À la Ville de Trois-Rivières, Guillaume Cholette-Janson confirme que quelques associations sportives resteront à l’aréna Jean-Guy Talbot cet automne, en attendant l’ouverture du nouvel amphithéâtre.

On parle entre autres de l’Association de hockey mineur de Cap-de-la-Madeleine, de ligues récréatives pour adultes ainsi que de certaines formations du programme Sport-études des Estacades. Toutes ces équipes occuperont en partie la glace B du nouveau colisée, au moment venu.

Quant à l’équipe senior AAA du Climatisation Cloutier, tout porte à croire qu’elle prendra la route du vieux Colisée du parc de l’Exposition, qui devrait être rebaptisé en l’honneur de Jean-Guy Talbot. «La Direction des loisirs travaille sur un projet pour tenter de recréer l’énergie de proximité que nous avions à l’aréna Jean-Guy Talbot, mais pour le Colisée du parc de l’Exposition. Différents scénarios sont étudiés, dont la réduction du nombre de sièges. On veut que ce soit chaleureux et intime», explique Guillaume Cholette-Janson.

Les dirigeants du Climatisation Cloutier rencontreront les instances municipales dans les prochains jours pour statuer sur la suite des choses.

Une démolition inévitable

Même si son sort en était jeté depuis un certain temps, plusieurs citoyens, particulièrement dans le secteur est de la ville, regretteront la démolition de l’aréna Jean-Guy Talbot. Une pétition avait même circulé afin de préserver la structure et la patinoire.

Lors d’une conférence de presse en novembre 2019, on apprenait par la Ville qu’une rénovation de l’aréna aurait coûté 14 millions $.

Puisque l’aréna est entouré de plateaux sportifs (dek-hockey, tennis, baseball, soccer, football, piscine) et se trouve à proximité de l’Académie les Estacades ainsi que de ses programmes Sport-études, le site conservera sa vocation. Le nouveau complexe, dont les plans pourraient être annoncés dans les mois à venir, ne comportera pas de nouvelle glace, avait prévenu le maire Jean Lamarche, en novembre dernier.

La construction d’un nouveau complexe ne coûterait que 8 M$, toujours selon le premier magistrat. Ce montant est déjà prévu sur le plan triennal d’immobilisation de la Ville.