Des travaux majeurs sont en cours à l’aréna Pierre-Provencher.

Aréna de Nicolet: la réouverture reportée de deux mois

NICOLET — La Ville de Nicolet a tout récemment tenu une rencontre avec les utilisateurs de l’aréna Pierre-Provencher pour leur annoncer un retard dans les travaux en cours et donc le retard également de l’ouverture de la glace. En théorie, l’aréna aurait dû être rouvert pour le 30 août. Il faudra toutefois patienter jusqu’au 1er novembre.

Plusieurs imprévus viennent justifier les délais encourus à la suite de la démolition de l’ancien chalet de service. On parle de délais de livraison de certains matériaux à la suite, notamment, du décollement de la céramique lors du retrait des cadres de portes et de la différence de niveaux de fondation entre l’aréna et l’ancien chalet de service. Cette situation nécessite donc l’intervention d’un maître en sous-œuvre afin de réaliser le soutènement de l’aréna pour le retrait des vestiges de la fondation, explique la Ville.

Ces travaux majeurs s’inscrivent dans la phase 2 de rénovation de l’aréna qui s’amorçait le 6 juin au coût de 5,3 M$, une somme financée à 50 % par le gouvernement du Québec.

Ils visent à construire un nouveau pavillon de service, un nouveau hall et plusieurs nouveaux aménagements intérieurs comme des gradins, des chambres de joueurs et la pose d’un revêtement extérieur.

La Municipalité est en train de négocier des ententes avec les municipalités avoisinantes afin d’offrir à ses citoyens des heures de glace à tarification préférentielle en attendant que la situation entre dans l’ordre.

«Une rénovation de cette envergure exige de réaliser des travaux de qualité et en veillant à ce que cette infrastructure réponde aux besoins à long terme. Des imprévus de ce genre sont courants lorsque nous travaillons en rénovation d’un ancien bâtiment», fait valoir la mairesse Geneviève Dubois. «Les délais sont certes dérangeants, mais il importe d’accorder une attention soutenue pour l’exécution de ces travaux qui représentent un investissement sérieux pour notre collectivité», plaide-t-elle.

Rappelons que la première phase des travaux de réfection de l’aréna a été exécutée en 2018. Cette phase consistait à mettre à jour le système de réfrigération et de ventilation au coût de 2 M$. Québec avait fourni une subvention de 688 981 $.

Le responsable des communications pour la Ville, Sébastien Turgeon, indique que cette situation devrait engendrer des dépassements de coûts. La Ville évalue présentement la responsabilité des divers entrepreneurs au contrat. La priorité demeure toutefois de terminer les travaux dans les meilleurs délais.