Salomé Muckle-Poulin, chargée de projet, Stella Montreuil, présidente de la Corporation de développement culturel de Trois-Rivières, Julie Desaulniers, agente culturelle à la corporation, et Alex Martin, concepteur du rallye GPS, ont dévoilé les activités reliées au Mois de l'archéologie au Manoir Boucher de Niverville.

Archéologie et GPS!

Le Manoir Boucher de Niverville détient cette année le monopole des activités reliées au Mois de l'archéologie en Mauricie. Une conférence, une activité d'archéologie expérimentale, une exposition et un parcours urbain de type géocaching sont au programme en août.
Quatorze régions du Québec proposent plus de 85 visites, entretiens, fouilles ou activités ludiques dans 55 lieux historiques à l'occasion de cette dixième édition du Mois de l'archéologie, une démarche chapeautée par l'organisme Archéo-Québec.
En dévoilant les activités prévues au Manoir Boucher de Niverville, la présidente de la Corporation de développement culturel de Trois-Rivières, Stella Montreuil, se désolait d'une part qu'il n'y en ait pas davantage ailleurs en Mauricie, tout en valorisant la richesse de celles au calendrier du Manoir.
Une activité plutôt non conventionnelle est suggérée cette année, juxtaposant l'archéologie d'un côté, et la technologie du XXIe siècle de l'autre. Il s'agit d'un «parcours urbain - rallye GPS». À compter d'aujourd'hui et jusqu'au 31 août de 10 h à 16 h 30, les gens pourront partir à la découverte du quartier historique et du centre-ville de Trois-Rivières, guidés par un GPS.
Hybride entre une course au trésor et un rallye traditionnel, le concept emprunte aussi sa formule à celle du géocaching, qui consiste à trouver des «caches» (de petits contenants) dévoilant des «trésors» se matérialisant en divers objets. Dans le cas du rallye du Mois de l'archéologie, les caches contiendront les réponses à des questions formulées dans le guide du parcours - des questions reliées à l'histoire et l'archéologie, évidemment.
Il en coûte 5 $ pour y participer et c'est gratuit pour les 12 ans et moins. Le GPS est fourni gratuitement, moyennant un dépôt et une pièce d'identité en garantie. Le rallye pourra aussi être parcouru au-delà du Mois de l'archéologie, soit du 1er septembre au 1er novembre, de midi à 15 h 30.
Les autres rendez-vous
Une conférence de l'archéologue Éléonore Aubut-Robitaille est au programme le dimanche 10 août à 14 h. Celle qui avait travaillé au chantier archéologique de la Place Pierre-Boucher en 2011 et 2012 décrira les vestiges architecturaux de la troisième église paroissiale qui y ont été mis au jour, et parlera des sépultures témoignant de la présence du cimetière. La conférence est gratuite et on peut réserver sa place au 819 372-4531.
Le 16 août de midi à 17 h, l'archéologue Michel Cadieux offrira un atelier sur la taille de pierre. Il évoquera l'histoire des outils et des armes et présentera une démonstration de taille de pierre ancestrale. L'activité est aussi gratuite et ouverte à tous.
Toujours dans la thématique de l'archéologie, le Manoir invite les visiteurs à son exposition temporaire Chez Pinard - Hôtelier de père en crime, conçue et réalisée par les étudiants du programme Histoire et civilisation du Collège Laflèche.
Au Centre-du-Québec
À Bécancour, le Parc écologique Godefroy inscrit trois activités à son offre, en lien avec le Mois de l'archéologie. Des rallyes adaptés aux âges peuvent être parcourus tous les jours d'août de 8 h à 17 h (et même jusqu'en octobre). Toujours au même endroit, du jeudi au dimanche à 9 h et 13 h, l'activité Récoltons le passé démystifie la méthodologie d'une fouille archéologique.
Au Musée des Abénakis d'Odanak, jusqu'au 15 août, le public peut assister aux fouilles archéologiques en cours sur le site de l'ancien Fort d'Odanak.