Après 40 ans de démarches, les réseaux d'aqueduc et d'égout de Shawinigan seront finalement prolongés jusqu'au secteur Lac-à-la-Tortue. Les travaux commenceront dans la semaine du 14 août.

Aqueduc et égout à Lac-à-la-Tortue: les travaux débuteront bientôt

Les travaux sur les réseaux d'assainissement des eaux usées et de distribution d'eau potable dans le secteur Lac-à-la-Tortue commenceront au cours de la semaine du 14 août. La Ville de Shawinigan a en effet annoncé que les entrepreneurs avaient le feu vert pour ouvrir les chantiers sur les conduites d'égout et d'aqueduc autour du lac.
Au cours des 40 dernières années, les citoyens de Lac-à-la-Tortue ont demandé à maintes reprises que leur secteur soit raccordé au réseau d'aqueduc et d'égout de Shawinigan. Le projet s'est finalement concrétisé en janvier dernier, alors que les gouvernements du Québec et du Canada ont annoncé une subvention importante pour la réalisation des travaux. La Ville de Shawinigan a cependant dû attendre jusqu'en juillet, à la veille des vacances de la construction, avant de recevoir toutes les autorisations du ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire. Maintenant que les entrepreneurs sont de retour de vacances, c'est une question de jours avant que les chantiers ne se mettent en branle.
Les travaux permettront à environ un millier de résidents de Shawinigan, ainsi qu'à 200 résidents d'Hérouxville, de se raccorder au réseau d'égout. Aussi, près de 400 résidents de Shawinigan profiteront des chantiers pour raccorder leur propriété au réseau d'aqueduc. Afin de relier les nouveaux égouts au réseau existant, les ouvriers installeront des conduites de refoulement d'égout le long du chemin des Dubois et de l'avenue de Saint-Georges. Ces conduites rejoindront plus loin un point de raccordement. Enfin, des travaux de mise à niveau des installations de pompage et d'épuration seront réalisés, de façon à traiter le débit supplémentaire d'eaux usées du secteur Lac-à-la-Tortue.
Pour Martin Asselin, conseiller municipal du district des Boisés, il était temps d'aller de l'avant avec le dossier. «Ça fait 40 ans que les gens de Lac-à-la-Tortue attendent l'assainissement des eaux. Toutefois, il fallait absolument que ce projet se fasse en parallèle avec le prolongement de l'aqueduc», explique-t-il. M. Asselin a ajouté que le plan directeur du projet contenait des mesures pour préserver la qualité de l'eau du lac, pour nettoyer les berges, et pour revitaliser les bandes riveraines.
Le conseiller municipal a également indiqué qu'il travaillait sur le prolongement des réseaux d'aqueduc et d'égout depuis la première année de son mandat. «Au bout de quatre ans, nous y sommes. Le processus est complété, et je suis bien content que nous puissions sortir les pelles. Nous en avons pour deux ans de travaux, mais après, la situation reviendra à la normale, et les citoyens seront contents», se réjouit-il.
Notons que la fin des travaux est prévue pour l'automne 2018.
Les travaux autour du Lac-à-la-Tortue coûteront environ 43 millions de dollars. Si les gouvernements provincial et fédéral subventionnent le projet à hauteur de 83 %, le reste de la facture doit cependant être assumé par les résidents. La Ville de Shawinigan estime en effet que les citoyens de Lac-à-la-Tortue devront débourser 5500 $ pour se raccorder aux égouts, et 2500 $ pour se brancher à l'aqueduc. 
À cet égard, la Ville rappelle que le citoyen est responsable des travaux à effectuer sur sa propriété. «Tous les travaux d'excavation et de raccordement qui se dérouleront à l'intérieur des limites d'une propriété privée sont de la responsabilité et aux frais du propriétaire», peut-on lire sur le site officiel de la Ville de Shawinigan. L'administration municipale invite ainsi les riverains à contacter un expert en excavation, et rappelle qu'elle doit approuver le branchement aux réseaux avant que ceux-ci ne soient effectués.
Effets sur la circulation
Sans surprise, les travaux de raccordement auront un impact sur la circulation locale. Shawinigan indique en effet qu'une voie sera fermée sur le chemin des Dubois, de sorte que la circulation s'y fera en alternance. Aussi, les ouvriers devront complètement refaire le pourtour du Lac à la Tortue. Pour y parvenir, ils devront fermer les routes qui ceinturent le lac, un tronçon de 150 mètres à la fois. Les résidents devront par ailleurs stationner leur véhicule à l'extérieur de la zone de travaux lorsque les ouvriers arriveront devant chez eux. Notons également qu'à la fin des travaux, une bande asphaltée d'un mètre de large sera ajoutée de part et d'autre de la chaussée, pour accommoder les piétons et les cyclistes. 
La Ville demande aux automobilistes de faire preuve de patience et de prudence pour toute la durée des travaux. Elle rappelle également que les commerces et les entreprises de Lac-à-la-Tortue demeureront ouverts et accessibles.