Plus de 130 invités étaient présents lors du banquet qui venait clore les activités du 100e anniversaire du Groupe scout 1er de Trois-Rivières, samedi. Sur la photo de gauche à droite: Guy Pellerin, Denis Lessard, président du comité du 100e anniversaire du Groupe scout 1er de Trois-Rivières, Pierre Bruneau, lieutenant-colonel et président, Carla Cholet, directrice générale de l'école Val Marie.

Après 100 ans, toujours les mêmes valeurs

Toujours aussi populaire qu'à ses débuts, l'engouement envers le Groupe scout 1er de Trois-Rivières qui célèbre ses 100 ans cette année ne semble pas vouloir s'essouffler. Ce sont en effet 130 invités qui étaient présents lors du banquet qui venait clore les activités de son 100e anniversaire, samedi.
Après des activités organisées tout au long de l'année, c'est dans une ambiance festive que se sont réunis anciens membres, parents, amis et membres actuels du Groupe scout de tout le Québec et même d'Ottawa, samedi, au manège militaire du 12e Régiment blindé du Canada à Trois-Rivières, afin de souligner la fondation de son mouvement qui a eu lieu le 17 novembre 1917.
«C'était important pour nous de célébrer le 100e anniversaire de notre mouvement à Trois-Rivières afin de souligner les efforts de tous nos animateurs d'hier à aujourd'hui. En plus, on trouvait que c'était exceptionnel de célébrer un 100e anniversaire, alors que le mouvement fonctionne toujours en 2017», soutient le président du comité du 100e anniversaire du Groupe scout 1er de Trois-Rivières, Denis Lessard.
Afin de rassembler le maximum d'invités pour l'événement de clôture, et ce, peu importe l'association à laquelle ils appartenaient, le Groupe scout 1er avait lancé un appel à tous et aux associations scoutes du Québec. Un appel qui a été entendu par plusieurs, alors que 130 invités s'étaient déplacés samedi, au plus grand bonheur des organisateurs.
«Ce nombre a été au-delà de nos espérances. En plus, l'événement a été un retentissant succès, donc quoi demander de mieux?», souligne M. Lessard.
Une popularité qui ne s'essouffle pas
Si l'engouement envers le mouvement scout semble être moindre qu'auparavant, c'est tout le contraire que constate le président du comité du 100e anniversaire du Groupe scout 1er de Trois-Rivières, Denis Lessard.
«Le mouvement scout est encore très populaire auprès des jeunes et moins jeunes. Les gens ont l'impression de moins nous voir, mais au contraire, on est toujours présent. C'est certain que les groupes sont moins nombreux en raison de l'offre d'activité qui est plus diversifiée aujourd'hui qu'il y a 100 ans, mais c'est plus de jeunes qu'on le croit qui font le choix de s'investir auprès des scouts encore aujourd'hui», explique-t-il.
Un mouvement qui s'adapte
Cent ans d'histoire ne viennent toutefois pas sans changements. Le Groupe scout 1er de Trois-Rivières en est d'ailleurs bien conscient, mais soutient que les valeurs traditionnelles que l'on voulait inculquer aux jeunes scouts il y a 100 ans sont sensiblement restées les mêmes 100 ans plus tard. 
«C'est évident que nos groupes ont dû s'adapter, notamment en modernisant les activités et les techniques. Les jeunes ont désormais accès à des équipements à la fine pointe de la technologie. Ce qui reste, par contre, c'est qu'on tente encore aujourd'hui de développer les mêmes valeurs qu'auparavant, soit le leadership et l'autonomie de nos jeunes», précise M. Lessard.